«Un bon projet collectif est bénéfique à tous.»

«Un bon projet collectif est bénéfique à tous.»

Gemeinsam ist man stärker. Aber Zusammenarbeit hat ihre Tücken. Berater Johannes Heeb über die Chance von Gemeinschaftsprojekten.

Welches sind die Chancen und Herausforderungen von Gemeinschaftsprojekten? Johannes Heeb weiss es. Er ist Geschäftsführer von Seecon, einer Beratungsfirma für Innovationen zur nachhaltigen Entwicklung. Zudem ist er Leiter Wissensgemeinschaften und Forschungsnetz Regionalentwicklung bei Regiosuisse, die im Auftrag des Bundes die Entwicklung der Regionen fördert.

A quoi reconnaît-on un bon projet collectif?

Un bon projet, c’est un projet qui apporte des avantages à toutes les parties concernées, et ce, bien évidemment en fonction de l’investissement de chacun dans le projet. Il peut s’agir d’un investissement financier ou créatif, donc qui apporte des idées. Un bon projet génère de nouvelles chaînes de création de richesses.

Pouvez-vous nous donner un exemple?

L’un des projets dont j’ai la charge illustre bien ce que l’on entend par «bon projet». Les typhas, ces roseaux que l’on appelle vulgairement «nettoyeurs de canons», sont une matière première au potentiel intéressant. On peut les transformer en pellets de combustion ou en additif de renforcement pour de nouveaux matériaux biologiques, comme les crépis en terre glaise. Plusieurs acteurs sont impliqués dans ce projet: un planificateur qui dessine les plans de l’installation pour la culture des typhas, un partenaire qui la construit, et ensuite un paysan qui plante les typhas. Interviennent ensuite les personnes qui en extraient la matière première et la transforment. Le tout génère un réseau de création de richesses. Prises séparément, ces personnes ne seraient pas à même d’élaborer un tel système.

Que faut-il pour assurer le succès d’un projet collectif?

La collaboration ne doit pas être un alibi. Il faut qu’elle soit motivée par la poursuite d’un but commun et qu’elle s’organise avec tout le professionnalisme requis. Il est important aussi que le projet soit dirigé avec compétence. Dans un cas idéal, chaque acteur s’occupera de son domaine spécifique. Il est essentiel que les diverses parties prenantes apportent leur savoir-faire respectif dans la réalisation du projet.

Un projet collectif peut-il présenter des dangers?

Il peut y avoir des conflits d’intérêts. Plus il y a de partenaires impliqués dans un projet, plus les exigences sont grandes. C’est la raison pour laquelle il est important que la collaboration soit réglée par des accords. Il faut impérativement maîtriser la gestion des informations. Il faut également définir les obligations sur le plan financier.

Est-ce qu’un projet collectif peut exercer une pression sur les petites entreprises qui n’en feraient pas partie?

Oui, cela peut se produire. Par exemple, si plusieurs producteurs de lait se regroupent pour vendre leur lait en commun, une exploitation qui souhaiterait rester autonome pourrait ressentir une certaine pression. Mais pour moi, un projet collectif, c’est autre chose. Un véritable projet collectif serait par exemple le regroupement de divers agriculteurs pour développer un nouveau produit ou une nouvelle méthode de traitement du lait.

Unterstützung für Ihr Projekt

Sie möchten im Berggebiet ein Projekt realisieren, aber die Mittel reichen nicht aus? Die Schweizer Berghilfe kann Sie unterstützen.