«De l'or noir» de l'Entlebuch

Grâce à l’Aide suisse à la montagne, les touristes qui s’aventurent à Romoos pourront découvrir la charbonnière de Willy Renggli et ce rare métier.

En lisière de forêt, à environ 300 mètres de sa ferme, Willy Renggli observe un tas de bois empilé, appelé communément «meule». Dans les jours à venir, ce tas de bois ardent se convertira en charbon. «J’utilise essentiellement du hêtre, du chêne, de l’aulne, ainsi que des conifères provenant de ma forêt», explique-t-il. «C’est un sentiment magnifique, quand la meule est complètement carbonisée et que je peux ramasser le charbon et le conditionner», déclare Willy Renggli. Une meule permet de produire environ six tonnes de charbon et Renggli en fait deux par saison, qui couvrent la période entre le printemps et l’automne. Le charbonnier remplit cet «or noir» dans des sacs, qu’il vend au détaillant Otto’s, comme charbon de bois pour les grils.

Vif intérêt pour un métier artisanal rare

«Il y a 15 ans, que je me suis mis à faire du charbon» raconte Willy Renggli, dont la motivation était évidente: «J’avais besoin de revenus complémentaires». La famille exploite, à 1’000 m d’altitude, une petite ferme dans la commune de Romoos/LU. «Nous ne pouvions pas en vivre, ma femme Bernadette, mes quatre enfants et moi», souligne-t-il. Entre temps, la charbonnière s’est convertie en deuxième source de revenu. Ce paysan innovant est en effet en train de s’assurer des revenus complémentaires, en promouvant sa charbonnière sur le plan touristique. «De nombreuses personnes sont très intéressées à découvrir notre métier exceptionnel. J’ai équipé ma cabane de charbonnier de bancs et de tables, afin que nous puissions restaurer nos hôtes après la visite», explique Willy Renggli. Comme il n’y avait pas de WC, et afin d’éliminer les eaux usées, il a fallu rénover la fosse à purin. Or, l’argent faisait défaut. Ce n’est que grâce au soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards, que le problème financier a été résolu. Et Renggli d’ajouter: «c’était extrêmement important pour nous. Sans ce soutien, nous n’aurions pas pu réaliser ce projet.» Pour de plus amples informations: Famille Renggli, tél. 041 484 17 92 http://www.familie-renggli.ch/

Paru en juin 2008

Le projet en bref

  • Romoos/LU