De meilleures perspectives grâce à de nouvelles routes

Dans la région de Döldig-Rüti, dans le Schächental, des vieilles routes sont remises en l’état. Les voies d’accès sont plus sûres pour l’ensemble des familles de la région.

Grâce à la réparation de routes endommagées, les familles de paysans dpeuvent utiliser leurs machines plus efficacement. Trois exploitations agricoles voient ainsi s’améliorer considérablement leurs chances d’avenir.

Les routes naturelles de la région Döldig-Rüt sont pleines de trous et trop étroites pour le trafic des véhicules agricoles. Certaines fermes ne disposent pas d’une voie d’accès. C’est la raison pour laquelle la société de construction routière Tal-Chipfen-Fuhr a été chargée de rénover et d’élargir cet ancien réseau routier. La survie des exploitations de trois jeunes familles et d’un autre ménage dépend de ces routes.

Sans routes, le Schächental a tendance à se dépeupler

Pour sauvegarder leurs fermes, situées sur plusieurs niveaux, et exploitées par leurs familles depuis des générations, les paysans font preuve de courage et ne ménagent pas leurs efforts. En été, ils sont à l’alpage avec leur bétail et en hiver, ils s’efforcent d’acquérir des revenus d’appoint en allant travailler dans la vallée. «Pour cela, il nous faut compter parfois jusqu’à deux heures de route. Nous devons donc nous lever très tôt, car nous devons d’abord effectuer notre travail à l’étable», déclare Damian Imhof, président de la société de construction routière. Un engagement réduit à néant lorsque les routes sont impraticables. «Quand les routes s’effondrent, nous devons alors abandonner nos fermes.» Une situation, qui risquait de conduire au dépeuplement du Schächental, mais aussi à la disparition d’un précieux patrimoine de terres cultivables.

Construction de nouvelles routes pour une meilleure efficacité

Les paysans ont collaboré activement à la rénovation des routes, pour lesquelles on a recherché des solutions écologiques. Chemin historique, de portée nationale, la Getschwilerstrasse, qui est la principale liaison routière dans la région de Döldig-Rüti, a été rénovée et élargie avec le concours des pouvoirs publics cantonaux, dans l’optique d’une utilisation à long terme. Elle est désormais carrossable aussi pour les machines agricoles. Damian Imhof attend toujours, quant à lui, la construction d’une voie d’accès à sa ferme. Actuellement on y accède par un chemin cahoteux. «Nous ne pouvons plus nous rendre chez nous en voiture. Par temps sec, cela va tout juste avec un véhicule tout terrain», explique-t-il. «Nous avons besoin d’une route, qui nous permette d’utiliser nos machines par n’importe quel temps ainsi que de les transporter jusque sur les pâturages d’altitude.» Une condition essentielle pour cet agriculteur, contraint d’améliorer sa rentabilité pour que son exploitation puisse survivre à long terme. La rénovation du réseau routier du Schächental permet d’augmenter considérablement les chances des paysans de cette vallée. Et il en est de même pour leurs descendants, qui auront, eux aussi, besoin d’une infrastructure adéquate pour continuer à exploiter leurs terres.

Ce projet a été soutenu par un donen faveur de projets.

Paru en mars 2007

Le projet en bref

  • Spiringen/UR