Des perspectives réjouissantes

Des perspectives réjouissantes

L'hôtel Belalp commence son deuxième printemps avec sa magnifique terrasse ensoleillée.

Nombreux sont les excursionnistes, les randonneurs et les skieurs à apprécier la vue magnifique sur les Alpes depuis la terrasse ensoleillée de l’hôtel Belalp. Pourtant ce dernier était menacé de fermeture.

La vue sur le glacier d’Aletsch et le cirque de montagnes est à vous couper le souffle et les touristes de l’hôtel Belalp s’en délectent depuis le restaurant panoramique et la terrasse ensoleillée. Mais tout n’a pas toujours été aussi idyllique. Dans les années 90, l’hôtel était sur le point de devoir fermer, mais la bourgeoisie de Naters l’a sauvé. «L’hôtel Belalp, qui fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco, n’est pas seulement unique par rapport à sa situation, mais également sur le plan historique», déclare Armin Agten, président de la bourgeoisie de Naters, qui ajoute: «C’est un édifice de notre patrimoine et nous n’aurions pu souffrir de devoir le démolir.»

Cet hôtel, situé à 2137 m d’altitude et auquel on accède exclusivement à pied depuis la station du téléphérique de Belalp, avait été construit en 1858. Comme il était très isolé, on y installa un bureau de poste, essentiel pour l’acheminement du courrier en montagne. En 1973, ce dernier fut fermé, l’hôtel se dégrada et avait grand besoin d’une rénovation. «Belalp avait perdu de plus en plus de touristes, essentiels pour la région», commente Agten. Pour pallier à ce trend négatif, on entreprit de rénover l’hôtel par étapes et de l’agrandir. «Sans le soutien de l’Aide Suisse aux Monta­gnards, cela n’aurait pas été possible, car le prêt à taux zéro du canton du Valais et les fonds propres étaient insuffisants pour couvrir le coût des travaux», souligne Armin Agten. L’hôtel dispose désormais de 25 chambres, le restaurant et la terrasse peuvent accueillir 350 personnes au lieu de 200 précédemment. Le point de mire du bâtiment modernisé, c’est la construction en bois de la terrasse et du restaurant panoramique, qui ont été inaugurés en 2012. Des efforts qui ont valu la peine, comme le souli­gnent Irene et Luigi Bertei, les gérants de l’hôtel. «Nous avons nettement plus de touristes, d’excursionnistes d’une journée, de skieurs et de randonneurs et recevons aussi de nombreuses fêtes de famille.»

hotel-belalp.ch

Texte: Max Hugelshofer

Photos: Yannick Andrea

Paru en mars 2014

Le projet en bref

  • Hôtel
  • Rénovation du bâtiment
  • Naters/VS