Ici, tout tourne autour du lait de brebis

Ici, tout tourne autour du lait de brebis

La fromagerie Emscha fabrique différents produits avec du lait de brebis tout en utilisant de l’énergie renouvelable.

La famille Hofstetter a créé à partir de sa modeste exploitation paysanne de montagne une fromagerie spécialisée dans le lait de brebis.

Le gros œuvre est impressionnant. Il est le signe même d’un nouveau départ, de progrès, et de vision d’avenir. Bientôt, on enlèvera les échafaudages, et on ne verra plus ni véhicules de livraison, ni ouvriers. La famille Hofstetter aura alors atteint son objectif. La fromagerie Emscha, qui traite le lait de brebis, entame une nouvelle phase de son existence. Tout avait cependant commencé modestement. Peu avant le passage à l’an 2000, Peter Hofstetter qui était paysan de montagne, et qui en avait marre de voir baisser le prix du lait de vache, vendit ses vaches pour se consacrer au lait de brebis. Il fonda, avec un collègue, la firme Emscha GmbH (acronyme de: Entlebucher Milchschaf). Peter suivit ensuite un cours pour fromagers et installa une fromagerie dans une ancienne grange de sa ferme. «A l’époque, le fromage de brebis était encore un produit de niche. Et on s’est moqué de nous», raconte-t-il. Mais la niche se développa et avec elle l’entreprise Emscha. Elle acquit de nouveaux producteurs de lait de brebis, de nouveaux canaux de distribution, de nouveaux clients, et recruta de nouveaux employés. Mais les problèmes commencèrent.

La fromagerie était trop petite et sur le point d’exploser. «Nous nous marchions sur les pieds et l’efficacité n’était plus au rendez-vous», déclare Peter. Il fallait donc construire un nouveau bâtiment. Avant de se décider la famille tint cependant conseil. Je ne me lancerai dans la construction que si j’ai la certitude que la relève est assurée», déclara Peter. Cela n’a pas été un problème car Emscha est une affaire familiale. Peter et Heidi sont à la tête de l’entreprise depuis ses débuts. Et leur fils Simon en reprendra la direction un jour, alors que Lukas s’occupera de l’exploitation. Les trois autres fils s’identifient également très fortement avec l’entreprise et prennent aussi part aux décisions importantes. Tous étaient conscients que d’agrandir la fromagerie actuelle n’avait aucun sens. La solution fut de construire un nouveau bâtiment de l’autre côté de la rue. Un investissement que Emscha ne pouvait cependant pas assumer seule. En dépit des subventions et des crédits à l’investissement des pouvoirs publics, ainsi que des hypothèques concédées par la banque, il manquait de l’argent. Ce n’est que quand l’Aide Suisse aux Montagnards eut promis son soutien, que la famille Hofstetter a pu démarrer son projet.

Le projet en bref

  • Fromagerie Emscha
  • Construction de la nouvelle fromagerie
  • Entlebuch/LU

Entre temps, la nouvelle fromagerie prend peu à peu forme. En en faisant le tour, Peter compte sur ses deux mains les points qui apporteront des améliorations pour l’avenir. Cela va de la réception du lait, qui sera couverte, à la cave et au local de stockage qui offriront enfin suffisamment de place, en passant par les diverses chambres frigorifiques et un chaudron plus grand. L’un des objectifs de Peter était aussi que le bâtiment offre une certaine flexibilité. «Nous devons produire en fonction de la demande des clients qui change parfois rapidement», dit-il. Il a toujours su créer des produits innovants pour couvrir de nouvelles niches, comme par ex. le Füürabe-Chäsli, un fromage pimenté, ou encore un fromage pour la salade macéré dans de l’huile. Un succès qui devrait se prolonger grâce à la nouvelle fromagerie, et une façon de se distinguer de ses concurrents car avec sa chaudière qui fonctionne aux granulés de bois et ses cellules solaires sur le toit, Emscha sera la première fromagerie de Suisse à avoir entièrement recours à une énergie propre.

emscha.ch