Ascension avec le nouveau téléphérique

L’exploitation de l’Otternalp ne pouvait pas subsister sans téléphérique pour le transport du matériel.

Qui n’apprécie pas le savoureux fromage d’alpage? Il est fabriqué, par exemple, à l’Otternalp. La rénovation de l’installation défectueuse a allégé considérablement la tâche des paysans. Et la production de fromage d’alpage AOC de l’Oberland bernois continue à leur apporter des revenus essentiels.

En juillet et en août, l’alpage, situé à environ 2’000 m d’altitude, accueille 135 têtes de bétail provenant de 20 paysans d’Achseten et des environs. Six paysans s’occupent du bétail et fabriquent sur place, à partir du lait frais, le délicieux fromage AOC de l’Oberland bernois. «Notre produit se vend extrêmement bien et à un prix intéressant, et il nous assure d’importants revenus», explique Franz Wäfler, paysan de montagne et membre de la société du téléphérique de l’Otternalp.

Le financement du treuil un véritable casse-tête

L’alpage, qui se situe entre Adelboden et Frutigen est géographiquement défavorisé: on y accède uniquement à pied et le trajet prend 45 minutes. Tout le matériel doit donc être transporté par téléphérique dans les deux sens: provisions, fils de fer pour les clôtures, bois de chauffage, matériel de construction, génératrices, machines, et bien évidemment aussi le fromage. Le disfonctionnement du treuil à câble occasionna donc de gros problèmes aux paysans, qui n’étaient pas à même de financer une nouvelle installation. Certains d’entre eux se trouvaient déjà dans une situation financière difficile, car l’entretien des routes de montagne est particulièrement onéreux dans cette région. Les paysans purent cependant faire l’acquisition d’une installation d’occasion, solution qui s’avéra, elle aussi, trop coûteuse par rapport aux faibles moyens dont disposait la société du téléphérique.

Un allègement du travail, grâce à la nouvelle installation

Comme l’exploitation de l’alpage était lourdement menacée, l’Aide Suisse aux Montagnards promit son aide. «Nous lui sommes très reconnaissants pour ce soutien. Le nouveau treuil fonctionne à merveille et est plus facile à utiliser que l’ancien, et le système présente l’avantage d’être extensible», déclare Franz Wäfler. Les paysans ont profité de la nouvelle installation pour construire un toit au-dessus de la station de chargement. Un avantage appréciable, comme le souligne Franz Wäfler: «Désormais nous pouvons charger des marchandises aussi par mauvais temps». Et en automne, quel que soit le temps, trois tonnes de fromage d’alpage, fruit du labeur de tout un été pour les paysans, seront acheminées vers la vallée.

Informations complémentaires: www.alporama.ch

Paru en juin 2007

Le projet en bref

  • Achseten/BE