Sur la cime des arbres

Sur la cime des arbres

Dans une forêt du Neckertal, un sentier de la canopée, le premier de Suisse, serpente à travers la cime des arbres. Il n’offre pas seulement des sensations vertigineuses hautes en couleurs mais fait aussi revivre le village de Mogelsberg.

Un parking recouvert d’un tapis, c’est rare, mais il y en a bel et bien un à Mogelsberg dans le Toggenburg! Il est dû à l’extraordinaire succès remporté par le sentier de la canopée du Neckertal. Les initiateurs ont été à tel point débordés par la grande affluence de visiteurs que leur concept de maîtrise du trafic, pourtant soigneusement préparé, était bon à être mis à la poubelle. Il leur a fallu trouver d’urgence de nouvelles places de parc qu’ils ont obtenu dans la halle de tennis désaffectée d’un hôtel resort.

Mais sans cela aussi cette toute nouvelle infrastructure arrivait à ses limites les premiers jours déjà. Bruno Vogt, l’un des initiateurs, témoigne: «Parfois on ne voyait pas le bout de la queue depuis la caisse». Les diverses mesures qui ont été prises depuis ont permis de mieux maîtriser les flots de visiteurs.

Le projet en bref

  • Sentier de la canopée
  • Construction du sentier
  • Mogelsberg/SG

«Il me manquait la théorie»

Les grandes ruées font, selon la directrice Melanie Anon, partie du passé. «Au début, la canopée était une nouveauté et tout le monde voulait l’expérimenter. Maintenant, le nombre de visiteurs a atteint un niveau normal.» C’est mieux pour les visiteurs. «L’idée est en effet de ressentir la
nature ici dans la forêt et d’apprécier le calme.»

Mélanie n’est donc pas mécontente que l’affluence ait baissé, d’autant plus que le nombre des visiteurs est toujours trois fois plus haut qu’espéré d’abord. Ce sont avant tout des
classes d’école et des familles qui reviennent. Cela n’est pas dû à la canopée mais plutôt à la bonne desserte
des transports publics, à la magnifique place de jeu dans la forêt en dessous de la passerelle et aux endroits
réservés aux grillades et aux piqueniques. Divers postes avec des informations intéressantes sur la forêt et ses animaux assurent que personne ne s’ennuie après avoir parcouru les 500 mètres de la canopée. Pour le village de Mogelsberg le succès de la canopée est une véritable aubaine. Les deux restaurants ont pu augmenter substantiellement leur chiffre d’affaires et le magasin du village ainsi que les boulangeries et boucheries de la région en profitent aussi. «Nous avons exactement atteint ce à quoi nous aspirions», déclare Bruno Vogt, à savoir: «réveiller le village de sa douce torpeur.»

baumwipfelpfad.ch

Texte: Max Hugelshofer

Images: Max Hugelshofer et Baumwipfelpfad Neckertal

Paru en juin 2020