Un magasin à la ferme favorise la vente directe

Dans leur nouvelle maison, la famille Pedrini a transformé une pièce afin de pouvoir vendre leurs produits.

Le fromage, le beurre et les produits carnés trouvent preneurs parmi les randonneurs de la haute Leventina. La construction de la nouvelle maison et du magasin a non seulement fourni à la jeune famille l'espace nécessaire, mais aussi une base de ventes directes.

Marco et Genny Pedrinis tiennent une ferme dans la Levantine et ont 15 vaches et 30 veaux. Marco a d’abord exploité le domaine avec son père, mais le jeune couple a repris l’exploitation des parents de Marco en 2010. La famille habitait initialement un appartement à Osco, qui devenait trop petit, car Genny attend son deuxième enfant. Les Pedrinis construisirent donc, un peu à l’extérieur du village, et à seulement 50 m. de leur étable, une maison d’habitation comprenant une cave à fromage ainsi qu’une petite échoppe au rez-de-chaussée, dans laquelle ils vendent leurs produits fermiers. Une construction qui a amélioré leur situation à deux égards: «Nous logeons désormais tout près de nos bêtes et cela simplifie grandement notre travail», commente Genny. Le couple, très axé sur la famille, espère s’assurer des revenus complémentaires grâce au magasin.

La Strada Alta attire les touristes

Après la naissance de Lucio, leur premier enfant, il y a tout juste deux ans, Genny a dû abandonner son métier d’orthophoniste. Depuis lors, elle aide son mari à la ferme et dans le ménage et s’occupe du magasin. «Nous vendons nos deux fromages à pâte mi-dure, l’Osco et le fromage d’alpage, ainsi que du beurre et de la viande de notre production», explique Genny. Les clients sont avant tout des habitants du village, des propriétaires de maisons de vacances à Osco ainsi que des randonneurs. Et les revenus provenant du tourisme devraient être à la hausse cet été. Osco se trouve en effet sur la fameuse route de randonnée «Stra-da Alta». La maison nouvellement construite offre aux Pedrinis un nouvel essor et lui assure des bases plus solides pour son avenir. Le projet n’aurait cependant pas été réalisable sans l’appui de l’Aide Suisse aux Montagnards. «Nous remercions de tout cur les donateurs pour leur soutien», souligne Marco Pedrinis.

Paru en juillet 2011

Le projet en bref

  • Osco/TI