Un pas dans l’ère moderne

Un pas dans l’ère moderne

Il y a 10 ans, la commune de Lorentino a pu construire un pont grâce à l’Aide suisse à la montagne. Voici le résultat.

Avant, on ne pouvait accéder à Lorentino que par une passerelle. Les paysans devaient traverser la rivière avec leurs machines agricoles, et celui qui voulait construire devait se faire livrer les matériaux par hélicoptère. «C’est merveilleux de voir comme le hameau s’est développé», dit Silvio Foletta, président du «Patriziato» de Gerra Verzasca, à qui incombe l’entretien des alpages, des pâturages et en partie aussi des routes. «Nos attentes ont été largement dépassées», dit Silvio. Le pont avait été construit avant tout pour les agriculteurs. Le prédécesseur de Silvio, Saverio Foletta, qui a dirigé les travaux de construction, déclare: «notre devoir était de faire en sorte que les prairies et les pâturages jouxtant la rivière puissent continuer à être exploités, mais nous n’aurions jamais pensé que cela déclencherait un tel engouement pour les rénovations». Le pont a également boosté le tourisme et les retombées sont positives. Au-jourd’hui, il y a même un chemin pour les mountainbikes qui descend depuis Sonogno vers la vallée en longeant la Verzasca. Les vélos n’auraient pas pu traverser la rivière sans danger sur la passerelle piétonne. Et sans le pont, l’agrotourisme n’aurait pas pu non plus se développer.

Paru en novembre 2015

Le projet en bref

  • Communauté de Verzasca
  • Extension d'une passerelle pour piétons
  • Gerra Verzasca/TI