Un téléphérique essentiel pour un alpage

La maison était trop petite pour la famille Wäfler. Les travaux de rénovation ont apporté plus de confort.

Fanny Wäfler âgée de 11 ans dispose enfin de sa propre chambre. Par manque de place, elle devait encore dormir dans la chambre de ses parents. Suite à la rénovation de leur maison, rendue possible grâce à l’Aide Suisse aux Montagnards, les cinq membres de la famille disposent enfin d’un foyer adapté à leurs besoins. De la sorte, les conditions de travail pénibles du petit élevage de bétail sont un peu plus faciles à supporter pour Hanspeter et Yvette Wäfler.

Les Wäfler, une famille de cinq personnes, vivent dans des conditions extrêmement modestes dans une petite ferme de Achseten/BE. Dans l’exploitation comprenant six vaches d’engraissement et une demi-douzaine de veaux le travail est pénible. Pour permettre à sa famille de s’en sortir, Hanspeter Wäfler travaille également comme cantonnier: durant l’hiver il dégage les routes enneigées et épand du sel ou du gravier. Les trois enfants contribuent également aux travaux de la ferme. Matthias (17), qui est déjà en deuxième année d’apprentissage d’agriculteur pourrait reprendre l’exploitation un jour. Pour vivre dans cette maison la famille devait être très indulgente et persévérante : la hauteur des pièces d’habitation de l’étage supérieure n’étant que d’environ 160 cm, il était pratiquement impossible de s’y déplacer en position debout. Les deux fils partageaient une chambre minuscule et, en raison du manque de place, Fanny, la fille âgée de 11 ans, dormait dans la chambre des parents depuis sa naissance. Les enfants grandissant il devenait urgent d’entreprendre quelque chose.

«Les enfants s‘épanouissent véritablement!»

Ces derniers mois, le toit de la maison a été rehaussé afin d’augmenter la hauteur des chambres à coucher du premier étage et de les rénover. «La rénovation de la maison d’habitation a pu être achevée encore avant l’arrivée de l’hiver», raconte Yvette Wäfler et ajoute, visiblement émue : «Les enfants s‘épanouissent véritablement, cela me remplit de joie!» Fanny dispose enfin de sa propre chambre et celle des garçons est assez grande pour qu’ils puissent également y étudier. Une nouveauté : un poêle suédois a été installé dans le petit hall du premier étage; il permet de chauffer toutes les chambres à coucher par les portes laissées ouvertes. «Nous sommes particulièrement contents de disposer d’un deuxième WC au premier étage», explique la maman. «Les deux étages n’étant pas reliés à l’intérieur de la maison, nous devions toujours emprunter un escalier extérieur pour nous rendre aux toilettes durant la nuit. C’était particulièrement désagréable en hiver. » Pour les Wäfler, l’amélioration de leurs conditions de logement est comme un cadeau de Noël. «Sans le soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards, nous n’aurions jamais pu faire cette rénovation», insiste Yvette Wäfler.

Paru en novembre 2009

Le projet en bref

  • Achseten/BE