Randonner le long de petits ruisseaux gargouillants

Le col de l’Ofen, un havre naturel à découvrir.

Blogueur : Max Hugelshofer

L’aurore est incroyable ! Elle se lève et colore le ciel d’orange en dessinant la silhouette des montagnes. Même pas besoin de sortir de notre bon lit douillet pour assister à ce spectacle : il suffit d’ouvrir les rideaux suspendus aux fenêtres de l’hôtel Süsom-Givè, sur le col de l’Ofen. Le buffet du petit-déjeuner est servi dès 7 heures et nous profitons de l’ambiance chaleureuse, dans une belle salle décorée avec des bois de cerf. L’un d’entre eux était peut-être dans notre assiette hier soir

Profil

  • Canton GR
  • Région linguistique Rumantsch
  • Projet Hôtel Süsom-Givè
  • Catégorie Randonnée
  • Niveau de difficulté Médiocre

Nous partons très tôt, car la météo s’annonce changeante. La pluie devrait tomber vers les 13 heures et le thermomètre devrait chuter. C’est la raison pour laquelle nous avons changé nos plans. À la base, nous voulions marcher jusqu’à Santa Maria en passant par le Piz Daint avant de descendre par le Val Mora. Faire une randonnée de sept heures en marchant la moitié du temps sous la pluie, il y a mieux. Nous avons donc changé de programme et sommes partis à 7 h 30 dans l’autre direction, vers la Plaun da l’Aua. Seuls, nous traversons ce magnifique haut plateau, accompagnés seulement par des températures assez fraîches. Nous repérons aussi de nombreux terriers, mais les marmottes n’ont pas envie de montrer le bout de leur nez.

En suivant le tracé du « Senda Val Müstair », nous arrivons à l’Alp da Munt et au domaine skiable de Minschuns. Ce chemin de randonnée est officiellement balisé VTT depuis son point de départ. Cet aspect ne m’a pas dérangé jusqu’à présent, mais maintenant oui. Non pas parce que les vététistes mènent leur vie sans se soucier de celles des autres. Pas du tout. Mais parce que le chemin devient de plus en plus étroit et sinueux, en légère pente, mais plutôt sans bosses. En d’autres termes : un sentier VTT de rêve. Je regrette quand même un peu d’avoir laissé mon VTT à la cave. Mais bon, grâce au rythme tranquille de la randonnée, j’ai plus de temps pour observer la nature : les jolies fleurs, les arbres noueux et les petits ruisseaux. Puis, le soleil nous éblouit alors que la pluie ne semblait plus tarder. La vue s’étend jusqu’au fond du Val Müstair et nous voyons que notre sentier pittoresque se transforme plus bas en une large route de gravier. Arrivés à l’Alp Champatsch, nous ne continuons pas notre route en direction de Lü, mais nous suivons le ruisseau qui nous mène directement à Tschierv. Une excellente idée, car les marmottes font enfin leur apparition. C’est également un très joli chemin qui descend le long de l’Aua da Laider. Un petit ruisseau qui ne demande qu’à ce qu’on joue avec lui. Dommage que nous n’ayons pas les enfants avec nous.

À 11 h 30, nous voilà déjà presque arrivés à Tschierv. Nous dévorons notre pique-nique assis sur un banc, au bord d’une prairie en fleurs. Au village, nous buvons un café et mangeons un gâteau en profitant du soleil en terrasse avant de reprendre le car postal en direction du col de l’Ofen. En sortant du bus, les premières gouttes de pluie se font sentir. Quelques heures plus tard, dix centimètres de neige recouvrent déjà le col de l’Ofen.

Hôtel Süsom-Givè

L’hôtel Süsom-Givè à Tschierv a été construit en 1935. Il s’agit d’une entreprise familiale, gérée actuellement par la 3e génération. Situé directement sur le col de l’Ofen, l’hôtel est un point de départ idéal pour les excursions, les randonnées à ski, etc.
l'Hôtel

Route

Ouvrir la carte dans un nouvel tab.


L’Aide suisse à la montagnes apporte un soutien financier lorsque l’argent ne suffit pas pour réaliser un projet porteur d’avenir.