Demandes

Demandes

L’Aide suisse à la montagne intervient quand l’argent manque pour réaliser des projets novateurs.

Quand on vit en montagne, il faut travailler dur, s'avoir s'adapter et trouver de nouvelles idées pour assurer son existence. Pour mettre ces dernières à exécution, il faut de l’argent. L’Aide suisse à la montagne intervient quand les moyens manquent pour réaliser des projets novateurs.

Nous soutenons les particuliers, les familles, les PME ainsi que les communautés et contribuons au financement des projets dans différents domaines. Des critères spécifiques s'appliquent à chaque domaine de soutien. Dans tous les cas, vous devez remplir deux conditions préalables : votre projet doit se situer dans une région de montagne et vous devez être prêt à assumer une partie des coûts.

Coronavirus : l’Aide suisse à la montagne applique les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique
Nos collaborateurs travaillent depuis chez eux dans la mesure du possible. C’est pour cette raison que nous ne sommes peut-être pas tout de suite joignables par téléphone. Il convient donc de nous contacter via formulaire ou de vous adresser directement par e-mail à l’un de nos collaborateurs. Merci.
Contact

Financement résiduel

L’Aide suisse à la montagne assume un financement résiduel. Les porteurs de projets devront apporter des fonds propres et avoir recours aux subventions des pouvoirs publics ainsi qu’à toutes les autres sources de financement comme les crédits bancaires, par exemple. Ils devront également être prêts à assumer le risque entrepreneurial.

Zone de montagne

L’Aide suisse à la montagne soutien uniquement des projets réalisés dans une zone de montagne ou dans une région d'estivage ou des projets qui apportent une valeur ajoutée importante dans ces zones.

Nous appliquons les Limites des zones agricoles telles que définies par l’Office fédéral de l’Agriculture.

 Limites des zones agricoles

1

Soumettre une demande

Sélectionnez le domaine dans lequel s'inscrit votre projet. Téléchargez le formulaire de demande et envoyez-le nous dûment rempli avec toutes les annexes nécessaires.

2

Examen sur place

Un expert bénévole de l’Aide suisse à la montagne vous rendra visite dans les semaines suivant votre demande pour examiner votre projet. Il formulera des recommandations pour déterminer si votre demande devrait être soutenue.

3

Décision

La commission de projet étudiera la recommandation de l’expert et se prononcera sur le projet. Si elle décide de le soutenir, vous recevrez les fonds quelques jours plus tard.

A combien devraient se monter les fonds propres d'un requérant?

L'engagement financier des porteurs de projet est obligatoire car l’Aide suisse à la montagne utilise les dons en fonction des besoins. Le montant des fonds propres dépend du projet concerné, de la situation opérationnelle de l’exploitation et de la situation financière des porteurs de projet.

A combien se monte un soutien de l'Aide suisse à la montagne?

Il n'y pas de règle générale car l'Aide suisse à la montagne apporte son soutien en fonction des besoins. En cas de déficit après l’apport de prestations personnelles (fonds propres, main-d'œuvre, matériaux) et épuisement de toutes les sources de financement possibles (aides publiques à l'investissement, prêts bancaires et autres prêts), l’Aide suisse à la montagne examinera la prise en charge des coûts résiduels.

Dans quels cas l’Aide suisse à la montagne n'apporte-t-elle pas d'aide en principe?

L’Aide suisse à la montagne n’apporte en principe pas de soutien si un projet est déjà achevé. De tels projets sont exceptionnellement examinés après leur achèvement si les coûts ont été dépassés de manière significative et sans faute de la part du requérant (p.ex. en cas de force majeure).

Est-ce que l'Aide suisse à la montagne fournit aussi des aides sous forme de prêts?

L'Aide suisse à la montagne n'octroie pas de prêts mais apporte son soutien sous forme de contributions à fonds perdu. Les exploitations agricoles peuvent s'adresser à l'Association de cautionnement pour les agriculteurs à Brugg pour obtenir des prêts avec intérêts. Les entreprises commerciales peuvent quant à elles prendre contact avec les coopératives de cautionnement de la branche concernée.

Est-il judicieux de solliciter un soutien auprès de plusieurs organisations d’aide s’engageant pour les régions de montagne?

Non, il n'est pas souhaitable que plusieurs organisations d'utilité publique examinent le même projet. Quand une demande est adressée à plusieurs organisations, le Parrainage pour les communes de montagne, le Parrainage Coop pour les régions de montagne et l'Aide suisse à la montagne se concertent pour définir laquelle d'entre elles va examiner la demande. Pour des investissements ultérieurs ou des dépassements de budget, il est aussi recommandé de s'adresser à la même organisation, car celle-ci connaît déjà l'entreprise et sa situation.

L'Aide suisse à la montagne soutient-t-elle la commercialisation d’offres agritouristiques?

Sur ses canaux de communication, l’Aide suisse à la montagne informe sur les projets agritouristiques qu’elle a sélectionnés et soutenus financièrement. Toutefois, elle ne contribue pas aux mesures de marketing, communication et distribution, elle n’oriente pas non plus de clients vers les offres agritouristiques. L’interlocuteur pour de telles questions est Agritourisme Suisse : myfarm.ch/fr/contact.

L’Aide suisse à la montagne apporte-t-elle un soutien en cas de prestations de base insuffisantes dans les télécommunications?

Non, car l’Aide suisse à la montagne n'apporte en principe aucun soutien aux tâches de l'État. Le service de télécommunications de base pour l'accès à Internet est de 3000/300 kbit/s comme débit de transmission minimum. La concession de service universel oblige Swisscom à fournir ce service pour chaque raccordement.

L’Aide suisse à la montagne soutient-elle les projets de logement?

L’Aide suisse à la montagne ne soutient que les investissements dans les logements à bas prix qui sont indispensables à l'agriculture.

Pourquoi l'Aide suisse à la montagne exige-t-elle un business plan?

Les business plans ont pour but de présenter le concept d'un projet, notamment pour assurer son financement. De tels plans sont pour l'Aide suisse à la montagne une base essentielle pour l'examen de votre projet. En établissant un business plan, vous prouvez que vous avez la compétence requise pour mener à bien l'activité commerciale que vous souhaitez développer. Le business plan permet de clarifier l'ensemble des aspects majeurs du projet et d'évaluer les perspectives pour les trois à cinq années à venir.

L'Aide suisse à la montagne exige un business plan pour les projets qui représentent un investissement de 75'000 franc et plus, ou, dans le cas de projets agricoles, un budget d‘exploitation. L’Aide suisse à la montagne n’impose aucune forme particulière pour le business plan. Dans le questionnaire Businessplan nous avons compilé les questions essentielles à nos yeux et qui peuvent vous servir de modèle.

Si vous avez besoin d'un soutien professionnel pour l'élaboration d'un business plan, nous pouvons vous mettre en contact avec un spécialiste de notre organisation partenaire Adlatus.

Quelle est la condition de base pour soumettre une demande de soutien?

Le projet doit être situé dans la zone de montagne suisse, c'est-à-dire dans l'une des zones de montagne 1-4 ou dans la zone d'estivage, telles que définies par l'Office fédéral de l'agriculture.

Qui a de bonnes chances d'obtenir une aide?

L'Aide suisse à la montagne soutient des initiatives du secteur privé dans les régions de montagne qui veulent faire faire bouger les choses et augmenter la valeur ajoutée. Nous soutenons les petites et microentreprises, c'est-à-dire celles qui ont moins de 50 équivalents temps plein.

Y a-t-il une limite de revenu et de fortune pour un requérant?

Il n'y a pas de limites fixes, et par conséquent pas de critères généraux pour cette question. Cependant, la situation financière et commerciale de l'entreprise sera prise en considération lors de l'examen de la demande. L’Aide suisse à la montagne ne soutient que les projets pour lesquels un soutien financier est nécessaire.