Archives et convivialité font bon ménage

La «Bottega Vecchia Posta» compte désormais suffisament de meubles, un ordinateur et un coin lecture.

Sans la «Bottega Vecchia Posta», le petit village de Cauco, dans le Val Calanca, serait privé d’un lieu de rencontre important. Le magasin-café propose en effet aux indigènes et aux touristes des produits régionaux, une petite cafétéria, ainsi que – grâce aux nouvelles archives de la vallée – des documents passionnants de cette région méconnue.

Dans le Val Calanca, isolé et touché par l’exode rural, les lieux de rencontre sont rares. A Cauco, depuis la fermeture du bureau de poste, il y a 15 ans, Sabina Spinnler tient un petit magasin d’alimentation, la «Bottega Vecchia Posta», qui vend des produits régionaux ainsi que des objets artisanaux. Le magasin est aussi un lieu de rencontre et constitue pour les indigènes et les touristes la seule possibilité de s’approvisionner au village. Les visiteurs trouvent par ailleurs dans cette modeste échoppe des informations touristiques sur cette vallée méconnue, où l’on parle italien. Sabina, qui vit et travaille depuis 30 ans dans le Val Calanca, explique qu’elle a ouvert ce magasin «afin de préserver un peu la vie du village».

Un aménagement plus attrayant

Désormais la «Bottega» sera encore plus animée. Au printemps, elle abritera des archives régionales. Ainsi, documents, publications, photos et bandes sonores se rapportant au Val Calanca seront accessibles à un large public. Le tout repose sur la collection de la Fondation des Eclaireuses du Val Calanca, laquelle est responsable pour le développement du projet. Les éclaireurs viennent dans cette vallée depuis 1960. Ils y organisent des vacances et des cours et effectuent aussi des travaux en faveur de la population locale. L’espace des archives régionales sera équipé, avec le soutien de l’ASM, du mobilier nécessaire ainsi que d’un ordinateur, et possédera un coin de lecture. A l’avenir, les archives hébergeront aussi des événements culturels. Commentaire de Ulrich Lobsiger, expert bénévole à l’Aide Suisse aux Montagnards qui suit le projet: «ce lieu de rencontre pour la population et les touristes gagnera en dynamisme, le patrimoine du Val Calanca sera revalorisé, et un à deux emplois seront créés».

Paru en avril 2009

Le projet en bref

  • Cauco/GR