Découvrir la région de Trub au pas de patineur

Découvrir la région de Trub au pas de patineur

Le ski de fond a la cote! La région de Trub dans l’Emmental offre un terrain idéal pour ce sport.

Pas trop pentu, aux paysages magnifiques et avec un enneigement garanti, la région de Trub est idéal pour le ski de fond. L’organisation de ski de fond Langnau-Trub y entretient depuis 41 ans 18 km de pistes pour le skating et le ski de fond classique.

Il y a encore du brouillard sur le versant de la vallée à l’ombre et la température y est glaciale. La neige crisse sous mes skis de fond et quand j’expire, un petit nuage de vapeur se forme, les premiers mètres sont plutôt pénibles. Dans ma tête, je réduis déjà de moitié le trajet prévu. Mais petit à petit je trouve mon rythme et lorsque j’atteins le versant opposé de la vallée où le soleil réchauffe l’atmosphère, je glisse tout naturellement à travers un paysage de collines enneigées du Haut-Emmental. Et c’est magnifique!

En ce jour de semaine, j’ai la piste pratiquement pour moi tout seul, mais selon Martin Eichenberger de l’organisation de ski de fond Langnau-Trub, il y a de plus en plus de gens qui sont fans de ce circuit. «Nous sommes bien desservis par les transports publics. Depuis Berne, on est à Trub en trois-quarts d’heure et depuis quelques années nous sommes à même d’offrir aux touristes une infrastructure adéquate.» La cabane du ski de fond possède un local pour se changer et des casiers de consigne, mais on peut aussi y louer des skis, des bâtons et des chaussures. Les skieurs débutants tout comme les pros trouvent donc le matériel dont ils ont besoin.

Le projet en bref

  • Organisation de ski de fond
  • Nouvelle cabane pour la location de matériel
  • Trub/BE

Ouvert pratiquement en permanence

En fait, il y a des heures d’ouverture, mais on arrive aussi à louer son équipement à d’autres moments. En composant le numéro de téléphone affiché sur la porte, on n’attend guère plus de quelques minutes avant qu’un retraité bénévole, comme Martin Eichenberger, arrive.

La construction de la nouvelle cabane était indispensable car le container qu’il y avait avant était trop petit et pas étanche, il aurait donc dû être remplacé. Grâce à des bénévoles ainsi que des sponsors privés et avec le soutien de l’Aide suisse à la montagne, une cabane a pu être construite. Ce sont finalement les apprentis de la menuiserie et charpenterie locale qui l’ont conçue et construite à partir de bois de la région. Martin Eichenberger: «Ils se sont engagés de façon exemplaire et s’identifient bien avec ce bâtiment, à tel point que j’en rencontre parfois quelques-uns sur la piste.»

loipelangnau-trub.ch

Texte et images: Max Hugelshofer

Paru en novembre 2019