Découvrir l’histoire de l’énergie

Découvrir l’histoire de l’énergie

Le chemin de randonnée didactique «Erlebniswelt Energie Entlebuch» honore sa promesse: les différentes énergies naturelles d'Entlebuch y sont présentées.

L’être humain a toujours su tirer profit des sources d’énergie naturelles: eau, bois, tourbe, gaz naturel, soleil ou vent. C’est ce que démontre de façon magistrale le chemin de randonnée didactique «Erlebniswelt Energie Entlebuch».

Comme un miroir et pratiquement sans bruit, l’eau coule à hauteur du sol dans le canal qui longe le chemin dans la forêt. «Plus d’un enfant de l’Entlebuch a appris à nager dans ce canal, et j’en fais partie», dit Richard Portmann en esquissant un ourire. Le canal a été construit il y a presque 150 ans, mais pas pour s’y baigner. «La rivière Entle qui, un peu plus en amont, se scinde en deux, était mise à profit par une scierie et une usine textile du village», explique le guide. L’usine textile n’existe plus depuis longtemps et la scierie a été reliée au courant électrique. L’eau de l’Entle constitue cependant toujours une source d’énergie essentielle pour notre village», dit Portmann. La centrale électrique, qui est aujourd’hui privée, fournit du courant électrique écologique à quelque 400 ménages.

Les autres sources d’énergie ne sont par contre plus valorisées, comme la tourbe par exemple, qui s’est formée pendant des millénaires sur les hauts de l’Entlebuch et a permis de se chauffer pendant les deux guerres mondiales – bien avant que l’ordonnance sur la protection des marais entre en vigueur. Ou encore le gaz naturel, que l’on avait trouvé par hasard lors d’un forage d’essai dans le hameau de Finsterwald dans les années 80, mais qui s’est tari dix ans plus tard.

Le passé énergétique mouvementé des habitants de l’Entlebuch les a amenés à créer un chemin didactique auquel l’Aide Suisse aux Montagnards a apporté son soutien pour la première étape. Le chemin de randonnée en boucle de 13,5 km part du village et conduit à travers des paysages très variés de rivières, de forêts et de marais en passant par six plateformes informatives. On y apprend plein de choses intéressantes sur l’utilisation des ressources de l’Entlebuch: eau, bois, gaz naturel, aussi bien dans le passé que de nos jours. Il y a deux ans, une nouvelle attraction a été construite sur ce chemin: une place de jeu où les enfants, mais aussi les adultes, peuvent actionner des roues à vent, des cours d’eau, des convoyeurs de pellets de bois qui permettent de mieux comprendre le cercle vertueux de l’énergie.

Le chemin peut être parcouru dans le cadre d’une visite guidée, mais aussi individuellement. Et à l’Office du tourisme on peut emprunter, moyennant une petite contribution, des sacs contenant du matériel d’expérimentation pour chaque site. «C’est Intéressant en particulier pour les enseignants», selon Aurelia Portmann de l’Office du tourisme d’Entlebuch. Le chemin de découverte a drainé de nombreux touristes de jour dans l’Entlebuch. «Le nombre de visiteurs croît d’année en année. Et les magasins et les restaurants en bénéficient. Le chemin ne présente pas seulement l’avantage de faire découvrir les énergies, c’est aussi un moteur pour le tourisme de notre région», dit Portmann.

Paru en mars 2018

Le projet en bref

  • Association Tourismus Entlebuch
  • Le chemin de randonnée
  • Entlebuch/LU