Deux lavabos construits à partir d’une baignoire

Jusqu’à l’année dernière, il n’y avait dans tout le Val Blenio au sud du col du Lukmanier, aucune prise en charge des enfants en dehors des familles. C’est grâce à l’engagement exemplaire de Giuliana Colombini, ainsi qu’au soutien du comité de gestion et à la solution ingénieuse élaborée par des artisans, qu’une crèche a pu voir le jour à Acquarossa. Et le succès est au rendez-vous!

Une petite fille d’à peine deux ans grimpe l’escalier qui mène à un caisson en bois au milieu de la salle de jeux. Arrivée en haut, elle se tient aux barreaux de la balustrade, fait un sourire à Flavia Pace, l’animatrice et la directrice de la crèche, et se couche en roulant sur le matelas. C’est le comité de la crèche Raggiodisole qui a fait construire cet espace afin que même les plus petits puissent y grimper. C’est un vrai plaisir pour eux et cela les rend fiers. Pour l’équipe de la crèche, il était évident depuis le début de créer des espaces dans lesquels les enfants puissent se sentir rapidement à l’aise: pour se déshabiller, y retrouver leurs jouets et s’étendre pour dormir. Tout est conçu à la taille des enfants. Il n’y a des meubles pour les adultes que dans le bureau.

Une maison privée offerte

Avant que retentissent les cris des enfants dans cette crèche, beaucoup de labeur et de patience ont été nécessaires. «Après deux ans de travail, nous avons enfin obtenu toutes les autorisations – en particulier grâce au soutien de l’ensemble des communes du Val Blenio», témoigne Guliana Colombini, la présidente de l’asso-ciation. Il ne manquait plus qu’un lieu adéquat. «Et là, la chance nous a souri !», déclare cette ancienne politicienne locale très dynamique. Elle a demandé à une dame d’Acquarossa qui était favorable au projet, si elle avait connaissance de locaux appropriés. A sa grande surprise, la dame proposa immédiatement de sous-louer la maison à côté de sa propre résidence, habitée précédemment par une vielle dame de plus 100 ans qui a depuis déménagé dans un EMS, mais que le projet de la crèche enthousiasmait aussi. Cette voisine, tout comme son mari, étaient quant à eux ravis que le bâtiment en face de leur demeure reprenne vie grâce aux enfants.

Le projet en bref

  • xxx
  • Construction
  • Acquarossa/TI

Une baignoire transformée en lavabos

La transformation de cette bâtisse d’un seul étage s’est avérée problématique car elle devait subir le moins de modifications possibles. Ce sont les sanitaires qui ont constitué le plus grand défi. Il n’y avait qu’un seul lavabo et il fallait en construire au moins deux. Le plombier ainsi qu’un menuisier trouvèrent alors une solution ingénieuse. Ils installèrent un long lavabo muni de deux robinets dans la baignoire et englobèrent le tout dans un caisson en bois.

A l’ouverture, fin août 2020, les trois curatrices de la crèche ont pu accueillir déjà huit enfants car la nouvelle que les petits s’y sentent bien a circulé très vite à la ronde. Depuis juin de cette année, 14 enfants y ont désormais une patère pour suspendre leurs habits, un casier personnel pour leur linge et de vastes espaces à l’intérieur comme à l’extérieur de la crèche pour explorer le monde. «En novembre 2021, nous serons pratiquement complets», déclare Flavia Pace, ravie.

Un seul petit bémol: à cause de la pandémie, l’ancienne propriétaire de la maison, n’a pu sortir de son home pour visiter la crèche qu’en juin de cette année. Une visite néanmoins pleine d’émotions et un beau cadeau pour cette dame qui fêtera bientôt ses 103 ans.

Texte et photos: Alexandra Rozkosny

Paru en mai 2021
Notre soutien
Avant de pouvoir ouvrir la première crèche dans le Val Blenio, des transformations ont été nécessaires. Grâce à l’Aide suisse à la montagne, la crèche dispose d’installations sanitaires et de meubles à hauteur idéale pour les enfants.