Fromagère et secrétaire communale

Fromagère et secrétaire communale

Afin d'augmenter la valeur ajoutée de leur exploitation laitière, la famille Gisler a construit sa propre petite fromagerie avec le soutien de l'Aide à la montagne.

Pour la famille Gisler de Riemenstalden le traitement du lait constitue, à côté de l’agritourisme et du job d’appoint de Karin, une source de revenu importante. La nouvelle fromagerie avec son local polyvalent, construite avec le soutien de l’Aide suisse à la montagne, devrait contribuer à améliorer encore les revenus de cette famille de paysans de montagne.

Dans la ferme de la famille Gisler, on a souvent l’impression d’être dans une ruche. Tôt le matin, après s’être occupée de ses cinq enfants, qui ont entre 2 et 9 ans, Karin Gisler se rend dans sa nouvelle fromagerie, où elle fabrique du fromage mi-dur et à pâte molle. Elle y produit trois meules de fromage de environ 4 kilos chacune tous les deux jours. «Il y a trois ans environ, nous avons décidé de construire une fromagerie en face de notre ferme. Cela nous permet de traiter notre lait nous mêmes et de vendre le fromage. Nous augmentons donc nos ressources et en retirons des revenus d’appoint essentiels.» Afin de construire le plus économiquement possible, c’est Paul, son mari, qui a fait les plans et qui a assuré la direction des opérations ainsi que les travaux de menuiserie. «Le soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards a été déterminant pour nous et il nous a prouvé que nous étions sur la bonne voie», explique Karin Gisler. Les principaux clients de la fromagerie sont la cabane CAS, toute proche, ainsi que des particuliers dans la vallée, mais les Gisler prévoient de fournir à l’avenir également des restaurants ou des magasins à la ferme.

En plus de ses activités de fermière et de fromagère, il y a toujours des travaux très différents qui attendent Karin Gisler. Elle est en effet secrétaire communale, un job qui lui apporte des revenus complémentaires importants. «Le poste a été mis au concours en 1999 et j’ai fait mes offres. J’ai dû passer un examen de secrétaire communale et ai été choisie par l’assemblée communale», précise Karin Gisler en décrivant son activité peu banale. La secrétaire fromagère de Riemenstalden peut heureusement réaliser de nombreux travaux de bureau dans sa ferme. Mais, depuis récemment, l’agritourisme – nouvelle source de revenu de la famille – l’occupe de plus en plus. Quand nous avons construit la fromagerie, nous avons aménagé, dans le même bâtiment, une salle polyvalente, que nous utilisons pour des manifestations. Début juin, nous avons reçu un premier groupe de sept personnes venues voir la fabrication du fromage et qui ont ensuite pris l’apéritif.» Entre-temps, diverses autres manifestations ont eu lieu sous la houlette de Karin Gisler. «En fonction des désirs des clients, nous servons, en plus des boissons, des produits de notre ferme – fromage et viande séchée – et je fais du pain et des gâteaux. Ce genre de manifestations nous apportent des revenus essentiels.»

Photos: Yannick Andrea

Paru en août 2010

Le projet en bref

  • Famille de paysans
  • Fromagerie fermière
  • Riemenstalden/SZ