Gain de temps avec un chauffage écologique

Joseph et Brigitte Chèvre misent sur des solutions tournées vers l’avenir en choisissant de se chauffer de manière efficace et écologique avec une installation à copeaux de bois.

Un esprit de pionniers anime Joseph et Brigitte Chèvre. Ces paysans ont en effet été les premiers dans leur région, à fonder une communauté avec deux autres familles. Un concept, qui depuis lors a fait de nombreux adeptes. Avant-gardistes, les Chèvre l’ont aussi été, quand il leur a fallu changer le vieux poêle de leur appartement, qui avait 30 ans, et qu’ils ont remplacé par un chauffage à copeaux de bois. Les installations de ce type, encore peu répandues en Romandie, présentent de nombreux avantages: elles permettent de mettre à profit une matière première locale, et de brûler les déchets de bois, qui n’étaient pas utilisés auparavant.

Plus de temps pour les loisirs et pour le travail

Les Chèvre coupent eux-mêmes le bois, avant de le transformer en copeaux. Grâce à leur pouvoir de combustion élevé, les installations à copeaux de bois sont écologiques. Autre avantage: leur fonctionnement automatique. «Avant, nous devions raviver le feu toutes les deux heures. Le soir, quand nous revenions de l’étable, l’appartement était glacial», explique ˇ Joseph Chèvre. Grâce à l’installation que l’ASM a aidé à financer, la maison est mieux chauffée et le travail est moindre. Les Chèvre y trouvent donc leur compte, non seulement en qualité de vie, mais aussi en gain de temps qu’ils peuvent investir dans leur exploitation agricole.

Paru en avril 2008

Le projet en bref

  • Mettembert/JU