Gymnastique cérébrale au-dessus du Walensee

Gymnastique cérébrale au-dessus du Walensee

Après un atelier ou un séminaire, les participants peuvent emprunter le chemin de la pensée pour se changer les idées.

Etre tout le jour dans le même hôtel, assis, en ayant une écoute soutenue. Les séminaires peuvent être astreignants. A Filzbach, un chemin de la pensée fait diversion.

Un jeu de dés surdimensionné. Et un groupe de personnes qui essaient de trouver ensemble une solution le plus rapidement possible. Il n’en faut pas plus pour stimuler l’activité du cerveau et déclencher toute une palette de processus dynamiques au sein du groupe. Exactement ce que recherchent les formateurs. Le jeu s’appelle Tours d’Hanoi et est une étape sur le chemin de la pensée sur le Kerenzerberg. Sept autres postes attendent tous ceux qui sont prêts à parcourir les cinq kilomètres du chemin qui offre une vue panoramique. Tous s’intéressent au sujet de la pensée et de la prise de conscience.

Ce chemin de la pensée a vu le jour à l’atelier de la pensée de Glaris Nord. Cinq hôtels de séminaires de Filzbach et environs se sont regroupés et ont cherché des idées pour proposer à leurs clients des activités inspirantes qui stimulent la créativité.

Il en est résulté, en plus des standards et des offres habituelles, cinq sites de réflexion dans la nature, équipés de bancs et d’une table en ardoise parfaitement adaptée pour des travaux en groupe en toute décontraction. Un télésiège a été reconverti en voie aérienne de la pensée. «Mais il manquait quelque chose», selon Hannes Hochuli, ancien directeur de l’hôtel de séminaires de Lihn. Très vite, l’idée d’un chemin de la pensée supplémentaire s’imposa, mais le projet s’enlisa et Hannes s’accorda un temps de réflexion. Il partit en voyage en se déplaçant souvent à pied. «Une foule de nouvelles idées me passaient par la tête et j’ai constaté que je faisais bien plus attention à mon univers lorsque j’étais en chemin.» Quand Hannes fut de retour à la maison, une nouvelle chance s’ouvrit donc pour le chemin de pensée. Le projet a été financé avec le soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards.

L’été dernier, les premiers participants aux séminaires ont visité le chemin de la pensée. «Les feedbacks étaient très positifs» selon Hannes. Et manifestement les organisateurs de séminaires ont eu vent de l’ambiance très féconde qui règne sur le Kerenzerberg. Cet été, c’est un nouvel hôtel pour séminaires qui ouvrira ses portes et enverra ses clients sur le chemin de la pensée.

Paru en mai 2019

Le projet en bref

  • Kerenzerberg tourisme
  • Parcours thématique
  • Filzbach/GL