«La fromagerie, c’est ma passion.»

«La fromagerie, c’est ma passion.»

Grâce au soutien de l'Aide à la montagne, la famille Patà a pu construire une fromagerie et une maison à côté de leur étable.

Avec un projet courageux, les Patàs ont doté leur exploitation chevrière de bases solides. Ils misent pour l’avenir sur le tourisme, grâce à la construction d’un point de vente. En été, de nombreux randonneurs passent par ce village de montagne isolé. «Il y a alors beaucoup d’animation au village», commente Claudia Patà.

La famille Patà se compose de Fabrizio, le père, de Claudia, la mère, ainsi que de deux fillettes Alessandra et Clarissa, sans oublier leurs 100 chèvres. Les Patàs vivent en effet de la production de lait de chèvre et de viande. Ces dernières années, la famille habitait à Sonogno, alors que son étable se trouvait à l’extérieur du village. «Cela rendait le travail difficile et pénible», explique Fabrizio Patà. La fromagerie que Fabrizio avait louée au village pour y fabriquer son fromage posait elle aussi problème, car elle n’était plus du tout équipée pour l’avenir. «Elle était exiguë, vétuste et ne répondait plus aux exigences en matière d’hygiène.» Or, la seule production de lait et de viande n’apportait pas de revenus suffisants à la famille, qui comprit qu’elle n’arriverait à s’en sortir, que si Fabrizio pouvait vendre lui-même les produits qu’il fabriquait. Grâce au soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards les Patàs purent finalement construire une fromagerie ainsi qu’un logement tout à côté de leur étable.

«J’ai pu commencer à exploiter la fromagerie avec deux chaudrons en janvier.» commente Patà. En plein dans son élément, il ne fait aucun mystère sur son travail de prédilection. «La fromagerie, c’est ma passion», explique-t-il en souriant. Les Patàs produisent annuellement, à partir de leur lait de chèvre ainsi que du lait qu’ils achètent en complément, quelque sept tonnes de fromage. «Notre assortiment comporte un joli choix », explique Claudia, qui énumère: «fromage frais, nature ou aux herbes, fromage de montagne à pâte dure Formagella, ricotta, et nouvellement notre spécialité locale, le «Stracchino». Des produits que Fabrizio et Claudia ont l’intention d’écouler directement. C’est dans ce but qu’ils ont construit un petit magasin attenant à la ferme, laquelle se trouve pratiquement sur le chemin de randonnée menant au Val Vogornesso. Une grande vitrine devrait permettre aux passants de voir à l’intérieur de la fromagerie. Une initiative prometteuse, comme l’explique Claudia: «Sonogno reçoit, en été, chaque jour des centaines de touristes et randonneurs. Il y a alors beaucoup d’animation au village».

Paru en avril 2010

Le projet en bref

  • Famille de paysans
  • Fromagerie fermière
  • Sonogno/TI