La rénovation de la fromagerie assure de solides bases d’existence.

La rénovation de la fromagerie Stofel assure l’existence de la famille Stadelmann ainsi que de cinq employés et permet à 17 paysans de la région de continuer à écouler leur lait.

Le nouveau bâtiment recouvert de bois de la fromagerie est situé sur la route principale, entre Alt St. Johann et Unterwasser. La fromagerie, ainsi qu’un local de vente clair et plaisant, sont exploités avec succès depuis mars 2008. Chaque jour, 17 paysans de la région livrent leur lait de vache, brebis et chèvre à la fromagerie. «Je traite plus d’un million de litres de lait frais par année», explique Thomas Stadelmann, le fromager de 36 ans. Avec son épouse Marianne, ses parents, et cinq employés il fabrique plus de 20 sortes de fromage, ainsi que des yogourts, de la crème, du séré, et un mélange spécial pour la fondue. Avec le nouveau magasin, la clientèle a fortement augmenté. Les temps n’ont pas toujours été aussi radieux pour la fromagerie Stofel. En 2006, les perspectives d’avenir n’étaient pas fameuses. La fromagerie était vétuste et ne répondait plus vraiment aux exigences en matière d’hygiène et les locaux étaient trop petits. Les autorités ont alors intimé l’ordre de diminuer fortement la production. Des exigences qui avaient de graves répercussions pour l’existence de la famille Stadelmann. «Concrètement, cela signifiait que nous aurions dû licencier nos employés et ne plus traiter le lait que de quelques rares paysans», précise Stadelmann qui refusait de s’exécuter sans réagir. Avec son épouse ils décidèrent donc, de moderniser la fromagerie, malgré des finances familiales qui ne le permettaient pas. «C’est grâce à la contribution de l’ASM que nous avons pu réaliser la nouvelle construction.»

La production laitière reste bien implantée dans la région

Ce soutien a permis de renforcer les bases d’existence de cette famille de fromagers, ainsi que des paysans producteurs de lait du haut Toggenburg, et d’assurer en même temps les emplois et les places d’apprentissage dans la fromagerie. «La production laitière reste ainsi bien implantée dans notre région. Et nous sommes très reconnaissants aux donateurs de l’Aide Suisse aux Montagnards», déclare Stadelmann, qui ajoute: «les nouvelles conditions nous motivent à continuer de fournir des prestations de la plus haute qualité. » Cela signifie continuer de fabriquer de nouvelles sortes de fromage. Par le passé, c’est ainsi que le jeune fromager a eu du succès, et obtenu de nombreuses distinctions. «Nous sommes sur la bonne voie» se réjouit Thomas Stadelmann «Ainsi, nos fils pourront continuer à développer l’entreprise.»


http://www.kaesereistofel.ch/

Paru en décembre 2008

Le projet en bref

  • Unterwasser/SG