L’approvisionnement en pain est assuré

Un nouveau four pour Rita Grob. Du pain pour tout le village de Krinau.

Tous les samedis, les spécialités de Rita Grob se vendent comme des petits pains. Grâce au nouveau four, cette maman de trois enfants peut apporter une importante contribution à l’approvisionnement en pain du petit village de Krinau.

Depuis trois ans, grâce à ses talents de pâtissière, Rita Grob a conquis le petit village de Krinau, ce qui lui permet d’assurer à sa famille des revenus d’appoint. Son mari Ruedi et elle ont trois enfants en bas âge. C’est pourquoi, pour l’instant, elle ne réserve qu’un seul jour fixe par semaine à la boulangerie. Avant, il y avait à Krinau une boulangerie liée au magasin de village. Rita, boulangère de métier, y donnait parfois un coup de main. Quand le magasin ferma, quelques femmes organisèrent une vente de pain trois fois par semaine. Elisabeth Rhyner, l’une d’entre elles, témoigne: «Un boulanger de Bütschwil nous a dépanné. Il s’est mis a nous livrer son pain. Les biscuits et les tourtes étaient fabriqués par Rita Grob, et elles eurent d’emblée beaucoup de succès.» A l’avenir, la contribution de cette paysanne pour approvisionner le village pourrait être plus importante encore, car il n’est pas certain que, pour la boulangerie de Bütschwil, les livraisons de pain soient rentables à long terme. Le nouveau four constitue donc une sorte d’«assurance» pour le petit village.

Une boulangère entreprenante

Pains paysan, tresses de diverses tailles, rouleaux à la crème ou autres spécialités: Rita Grob, qui a l’esprit d’entreprise, assume pleinement son rôle de boulangère du village. «Tout ce qu’elle vend, c’est elle seule qui le décide», déclare Barbara Bretscher, présidente de l’association féminine qui a plaidé en faveur de l’acquisition du nouveau four. Ce dernier a été financé essentiellement par des contributions de la commune ainsi que de l’Aide Suisse aux Montagnards. «Le soutien de l’ASM a été décisif», explique Barbara Bretscher. Depuis, le travail de Rita Grob a pris de nouvelles proportions. «Grâce aux deux compartiments séparés, la cuisson simultanée du pain et des pâtisseries ne pose aucun problème», se réjouit-elle. Le nouveau four permet non seulement de gagner du temps, mais également d’élargir la palette des produits vendus le samedi dans la salle communale.


http://www.xn--brotegg-cxa.ch/

Paru en mars 2011

Le projet en bref

  • Krinau/SG