Le village conservera son hôtel

Le village conservera son hôtel

Trois irréductibles ont pris l’initiative de sauver le seul hôtel et restaurant du village de Jaun.

Que faire quand le seul restaurant et hôtel du village ferme? Pour trois citoyens de Jaun, la chose était sans appel: il fallait être réactif. Ils achetèrent donc l’hôtel «Zum Wasserfall». Ce dernier est actuellement en rénovation avec l’aide de l’Aide Suisse aux Montagnards.

Depuis des siècles, l’hôtel «Zum Wasserfall» proposait aux visiteurs de ce village fribourgeois des chambres. Il a aussi toujours été un lieu privilégié des autochtones pour s’y restaurer, s’y rencontrer pour bavarder, ou fêter des événements. Tous avaient conscience que l’établissement était sur son déclin, mais sa fermeture soudaine a provoqué un réel choc. Les villageois craignaient qu’il soit racheté par un investisseur étranger pour le convertir en appartements de vacances. Ou alors qu’il soit désaffecté. Ils ne pouvaient se résoudre à perdre leur hôtel. Ils se réunirent donc dans la salle communale avec la ferme volonté de trouver une solu -tion. Mais laquelle? Beaucoup d’entre eux estimaient qu’il appartenait à la commune de le racheter, mais cette dernière n’en avait pas les moyens.

«Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit après cette réunion», témoigne Laurent Schuwey, propriétaire d’une entreprise de construction en bois, qui se rendait compte que la situation était inextricable. Il décida donc de prendre les choses en mains. Le jour suivant, lors du conseil communal il trouva un allié en la personne de Berthold Buchs. Thomas Rauber, un citoyen de Jaun habitant à Tafers, se rallia aussi à leur cause. Les trois hommes créèrent une SA et achetèrent l’hôtel dans la foulée. La banque a concé dé une hypothèque et diverses personnes ont prêté de l’argent. Nos trois hommes durent cependant mettre encore un montant substantiel de leur poche, mais ils étaient déterminés. Berthold Buchs: «Nous achetons l’hôtel, le rouvrons immédiatement avec un nouveau tenancier, puis le rénovons sans tarder en l’adaptant aux exigences de la clientèle d’aujourd’hui». Entre-temps, le «Wasserfall» est sous les échafaudages, les couvreurs travaillent sur le toit et les menuisiers et les électriciens s’affairent à l’intérieur. Les chambres avec douche à l’étage feront place à des chambres avec confort et salles de bain privées. La salle du restaurant sera elle aussi rénovée. L’étape suivante sera de transformer la salle des mariages, peu utilisée, en trois chambres pour des familles. «Nous sommes convaincus que le «Wasserfall» aura ainsi un avenir», dit Laurent Schuwey.

Paru en novembre 2016

Le projet en bref

  • L’hôtel «Zum Wasserfall»
  • Rénovation de l'hôtel
  • Jaun/FR