L'hôtel Forelle a fait peau neuve

L'hôtel Forelle a fait peau neuve

Se réveiller à l’hôtel Forelle, avec vue sur le Säntis et le magnifique lac Seealpsee : une vue inoubliable depuis 1935.

Rony Fritsche a passé toute sa vie dans la « Forelle ». Pour le passage de témoin à la nouvelle génération, Rony Fritsche et son fils Daniel ont complètement rénové l’établissement.

Un tour du nouvel hôtel Forelle prend du temps. Pourtant, cet établissement au bord du Seealpsee dans l’Alpstein n’est pas spécialement grand. Rony est tout simplement ravi de sa trans­formation. Et son enthousiasme est communicatif. Il a une anecdote à raconter sur tous les nouveaux appareils de la cuisine, chaque détail des travaux de menuiserie a son histoire, chaque chambre sa particularité. L’hôtel Forelle et Rony sont indissociables depuis 58 ans. Quand il est né, ses parents y tenaient déjà le restaurant, ouvert en 1935, et ils avaient aussi quelques chambres à louer. Et Rony a grandi entre la cuisine, la terrasse ensoleillée et les pâturages. Après son apprentissage de cuisinier, il est revenu dans l’entreprise familiale qu’il a reprise plus tard et qu’il dirige encore aujourd’hui. Le Forelle va de nouveau connaître un changement de génération. Daniel et son épouse Anita sont dans les starting-blocks. Ils travaillent déjà depuis pas mal de temps dans l’entreprise et assument de plus en plus de responsabilités. Le passage officiel de témoin est pour bientôt.

Rony souhaitait remettre l’établissement à son fils sans qu’il doive faire des investissements. Or ils étaient indispensables. Les chambres avec douche sur l’étage et le dortoir vétuste étaient de plus en plus difficiles à louer. Par ailleurs, la police du feu n’aurait pas continué à fermer les yeux encore longtemps. De plus, la gestion de l’entreprise manquait d’efficacité. Il y avait par exemple deux buffets au restaurant. L’un à l’intérieur, et l’autre dans la cave pour l’extérieur. Tous les deux nécessitaient des employés en parallèle. Les frais de personnel augmentaient de ce fait constamment. Malgré un chiffre d’affaires en hausse, le bénéfice était minime. «Sans rénovation, nous serions tombés dans quelques années dans les chiffres rouges», commente Rony. Dans le nouvel établissement tout est plus efficace. Les douze employés ont davantage de temps pour les clients. La cuisine dispose de nou­veaux appareils, entre autres un réfrigérateur professionnel Schockfroster grâce auquel on peut préparer de nombreux mets en un rien de temps et sans perte de qualité pour les réchauffer ensuite quand il y a des coups de feu. «Le tout à partir de produits locaux, frais et maison», affirme Rony enthousiaste. Après la rénovation, tout est exactement comme l’avait toujours rêvé Rony. Pour les travaux, il a fallu investir toutes les réserves disponibles, augmenter les hypothèques et, pour assurer le projet de construction, solliciter le soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards. Durant deux hivers, Rony et Daniel ont travaillé sur le chantier pratiquement jour et nuit. Et cette année, juste avant le début de la saison d’été, tout était prêt. Une rénovation qui a nécessité beaucoup d’ardeur à la tâche mais qui s’est aussi déroulée sous de bons auspices. Rony: «Si les deux derniers hivers n’avaient pas été aussi doux, nous n’aurions pas pu terminer à temps.»

www.gasthausforelle.ch

Paru en septembre 2017

Le projet en bref

  • Hôtel Forelle
  • Rénovation
  • Wasserauen/AI