«Nous sommes une famille qui sait tout faire»

Grâce au soutien de l'Aide à la montagne, la famille Oppliger a transformé un bâtiment annexe à l'étable en hébergement.

Pour l’avenir de la petite exploitation familiale de Les Brenets/NE, la vente directe de viande est aussi importante que leur projet d’hébergement de visiteurs. «Cela fait déjà longtemps que ma mère songe au ‹Château Rose›», confie Laurent Oppliger. Avec son père Raymond, Laurent utilise son savoir-faire d’artisan pour transformer l’ancien bâtiment en hébergement.

Depuis trois ans bientôt, Laurent Oppliger âgé de 31 ans et ses parents ont constitué une communauté d’exploitation. La production de viande des Oppliger ne rapporte pas assez en dépit de la vente directe qui marche pourtant bien. Laurent Oppliger confie: «J’ai longtemps hésité à reprendre le domaine. J’ai travaillé durant trois années dans l’hôtellerie, le changement d’activité professionnelle n’a pas été simple revenir en arrière.» Puis il a vu la possibilité d’utiliser l’expérience acquise dans l’hôtellerie pour accueillir des hôtes à la ferme. Laurent s’engage consciencieusement pour son projet d’aménagement du «Château Rose»: l’ancien bâtiment secondaire construit en 1667 abritera une auberge qui permettra à Laurent et à ses parents de mettre en place une base économique solide pour l’avenir.

Un projet qui vient du cœur

Pour Laurent Oppliger le projet du «Château Rose» vient vraiment du cœur. Laurent raconte: «Ma mère a toujours rêvé de loger des hôtes à la ferme et de leur proposer notre propre viande et nos propres légumes.» Quand il a fallu financer la rénovation et l’aménagement des chambres d’hôtes, l’Aide Suisse aux Montagnards a fourni les fonds nécessaire. Le père et le fils s’engagent dans les différents travaux de construction: qu’il s’agisse de travaux de maçonnerie, de la pose des conduites d’eau et d’électricité ou de l’aménagement du grenier, les Oppliger mettent toujours la main à la pâte, parfois avec le soutien de professionnels. «Nous sommes une famille d’entrepreneurs», conclut Laurent Oppliger. Au printemps 2010 cette ingénieuse famille pourra accueillir ses premiers hôtes dans le «Château Rose».


http://www.chateau-rose.ch/

Paru en novembre 2009

Le projet en bref

  • Les Brenets/NE