Regain d'espoir après un incendie dévastateur

Les installations vétustes et peu rentables de l'alpage de Robiei devaient être remplacées par un nouveau bâtiment.

Giorgio Speziale, qui est paysan de montagne et fromager, travaille chaque année de mi-mai à fin septembre sur l’alpage de Robiei, qu’il entretient pour le compte de la bourgeoisie de Bignasco. En hiver, ce paysan tessinois exploite une petite ferme de montagne. «En plus de mes propres vaches, j’emmène aussi à l’alpage des bêtes d’autres paysans», explique-t-il. Avec l’aide de quatre collaborateurs, il s’occupe en effet de plus de 200 bêtes et fabrique, avec la totalité du lait de vache et de chèvre, du fromage qu’il peut vendre sur place, car l’alpage est situé au milieu d’une région très touristique. Pendant des années, les conditions de travail sur les alpages étaient précaires. «Les installations pour faire le fromage répondaient tout juste aux exigences techniques et d’hygiène. Par ailleurs, il n’y avait pas de cave, ni de cuisine et les WC étaient des toilettes provisoires», commente Speziale. Le nouveau bâtiment construit en 2008 apporte des améliorations notoires. Le tout est regroupé sous un même toit. Le bâtiment comprend un appartement, une cuisine, des WC et trois chambres, ainsi qu’une fromagerie moderne avec une cave, de même qu’un petit local de dégustation pour les touristes, qui pourront apprécier et acheter le fromage sur place. L’Aide Suisse aux Montagnards a apporté un soutien décisif pour la réalisation de ce projet.

Sans rénovation de l’infrastructure, l’exploitation aurait été appelée à disparaître

«Sans la nouvelle infrastructure, j’aurais laissé tomber mon travail à l’alpage», explique Speziale. C’est désormais avec plaisir qu’il est prêt à rester – et ce, pour une bonne raison. «Les revenus que me procurent l’alpage sont vitaux pour moi et ma famille. La moitié de nos gains annuels proviennent de l’alpage.» C’est la fabrication du fromage qui fait la part du lion. Speziale fabrique, tous les étés, 5’500 kg de fromage, à partir de 50’000 à 60’000 litres de lait. Et le produit se vend bien. «Je livre ici dans la vallée à de nombreux grottos, hôtels et magasins de village», explique Speziale. «L’un des principaux canaux de distribution reste cependant mon stand ambulant sur la rue principale d’Avegno, qui est tenu par des jeunes gens, qui gagnent ainsi de l’argent pendant leurs vacances.» Contact pour les commandes de fromage chez Giorgio Speziale: Tél. 079 413 75 80 ou par e-mail: spezalp@bluewin.ch

Paru en août 2008

Le projet en bref

  • Alpage de Robiei/TI