Retour à une ancienne méthode

L’alpage de Hohkien compte désormais une nouvelle fromagerie.

«L’alpage de Hohkien est notre deuxième patrie», explique Fritz von Känel. Ce paysan de 53 ans et son épouse Barbara ont, depuis 26 ans, l’habitude d’un quotidien astreignant sur cet alpage, à 2027 d’altitude. Depuis cette année, leur chalet d’alpage dispose d’une fromagerie moderne – dans laquelle on fait le fromage sur un feu de bois, dans le plus pur respect de la méthode traditionnelle.

Ce n’est qu’en juin, quand la dernière neige eut disparu, que les travaux de la fromagerie annexée au chalet purent être terminés. La production du fromage à Hohkien commença dès que les 35 vaches, 120 génisses et près de 400 moutons furent arrivés à l’alpage. «Il nous a fallu quelques jours d’adaptation pour assimiler les nouvelles façons de faire et le nouveau système», explique Fritz von Känel. Le fromager et son épouse Barbara s’adaptèrent cependant très vite au feu à bois, au nouveau chaudron, ainsi qu’à la nouvelle installation de pompage, qui permet de transporter le lait de l’étable à la fromagerie. Une condition essentielle, car il fallait que, dès la première meule, le fromage réponde aux hautes exigences de qualité du label AOC («Appellation d’Origine Contrôlée»).

Des efforts porteurs pour l’avenir

Le couple a déjà passé 26 étés dans ce cadre impressionnant de l’alpage de Hohkien. Avant, ils faisaient le fromage dans la partie habitable du chalet, et jusqu’à il y a peu, au gaz, ce qui ne correspond plus aux exigences actuelles. «Si, après la période de transition, nous n’étions pas passés du gaz au feu de bois, le label nous aurait été retiré», explique Alfred Thönen, président de la corporation d’alpage. Heureusement, grâce à l’engagement des membres de la corporation et au soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards les choses n’en sont pas arrivées là. Désormais, pour le fromager Fritz von Känel, le retour au feu de bois et les tâches quotidiennes, telles que le clôturage des pâturages, la traite, la fabrication du fromage, les soins apportés aux bêtes, et nouvellement aussi la collecte du bois de chauffage, s’avèreront gratifiantes, à l’avenir également.

Contact: Fritz et Barbara von Känel - sur l’alpage de Hohkien de juillet à septembre: Tél. 033 676 21 90

Paru en septembre 2009

Le projet en bref

  • Alpage Hohkien/BE