Un assainissement des alpages vital pour 20 paysans

Les fromageries de l'alpage de Furna étaient vétustes et leur fermeture se profilait. Après leur rénovation, tout le monde est content : tant les agriculteurs que l'inspecteur alimentaire.

20 familles paysannes de Furna dans les Grisons ont vu leur existence mise en danger lorsque leurs exploitations se sont trouvées menacées de fermeture pour des raisons d’hygiène. Grâce à une aide d’assainissement, les exploitations ont pu être rénovées et une fromagerie flambant neuve construite. Tous les postes de travail des alpages de Furna ont pu être maintenus et le délicieux fromage de Furna continue à être produit.

Depuis environ 30 ans, Hans Erhard exploite une fromagerie sur les alpages de Furna dans les Grisons. Il vend son fromage bien au-delà des frontières du canton. Mais malgré cela, en 2003, ce paysan de montagne a dû se faire du souci pour son avenir. Ses installations étaient vétustes ne répondant plus aux normes d’hygiène. Le permis d’exploitation fut retiré à Hans Erhard, de même qu’à 19 autres paysans de montagne. La commune de Furna ne pouvait plus contourner le problème et dut envisager un assainissement complet de ses alpages. Restait à définir comment financer le tout.

Fusion de trois exploitations

Le concept d’assainissement des alpages de Furna, tel que le canton des Grisons l’avait exigé pour l’octroi d’une participation financière, est basé sur le regroupement des trois alpages avec la fusion de Wiesli, Büdemji et Nüsäss. Le projet moderne comprend un bâtiment central neuf, abritant la fromagerie, la station de traite et des chambres pour le personnel, à deux pas de l’ancienne fromagerie de Wiesli. Par ailleurs, l’étable sur l’alpage de Büdemji fut remise en état et les installations sanitaires dans la cabane des bergers furent adaptées aux standards actuels. Les paysans de montagne de Furna se sont engagés à travailler bénévolement pour la construction de la nouvelle fromagerie : chacun d’eux fut appelé à fournir gratuitement 10 heures de travail par vache, les éventuelles prestations complémentaires devant être rémunérées 25 francs de l’heure. Convaincue de la viabilité de ce projet à long terme, l’Aide Suisse aux Montagnards a promis d’assurer le financement des montants manquants

Une nouvelle station de traite garantit la production du fromage

La nouvelle fromagerie de Furna fut terminée et mise en service au printemps 2005. Grâce au soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards, cette fromagerie a pu être équipée d’une station de traite moderne ainsi que d’installations performantes pour la fabrication du fromage. Aujourd’hui, Hans Erhard et ses collègues répondent à nouveau à toutes les normes d’hygiène. Leurs places de travail ont pu être sauvées. Les connaisseurs de fromage en profitent également et continueront à savourer le délicieux fromage d’alpage de Furna.

Paru en août 2006

Le projet en bref

  • Alp Furna/GR