Un malheureux accident

Un malheureux accident

Il est impensable de ne pas avoir de frein à main en montagne, sinon les camionnettes font leur vie et causent des dégâts. Voici l’histoire de la famille Stucki.

Par chance, personne n’a été touché dans l’accident d’une vieille camionnette. Et grâce à l’Aide Suisse aux Montagnards, la famille Stucki a pu faire l’acquisition d’un nouveau véhicule.

Cela s’est passé à la plus mauvaise pério­­de de l’année: début août, en plein milieu des foins. Luzi Stucki voulait rentrer rapidement un chargement de foin. Il était à la tâche sans s’arrê­-ter depuis le petit matin. On annonçait des orages pour l’après-midi, il fallait donc faire vite. Trop vite, sans doute. La remorque du vieux transporteur était indocile car elle n’avait pas été chargée correctement. Luzi descend de son véhicule, empoigne une fourche pour recharger le foin tombé par terre – et soudain il voit le transporteur qui lui passe à côté. Le frein à main s’était desserré. «Il a pris de suite une vitesse incroyable», témoigne Luzi. «Avant que je réalise ce qui se passait, il avait déjà fauché un poteau électrique et dévalait la pente de la prairie». Peu après, le véhicule stoppa sa course folle en se fracassant contre deux bouleaux. Une chance en fait, car plus bas, c’est la route. «Je n’ose imaginer ce qui aurait alors pu se passer», dit Ruth, l’épouse de Luzi. Les Stucki qui exploitent une ferme dans le hameau isolé de Turisch, au-dessus de Valendas, étaient soulagés que personne n’ait été blessé, mais ils se trouvaient au milieu de la période des foins sans transporteur.

Le véhicule accidenté était absolument hors d’usage et l’argent pour le remplacer faisait défaut. Les Stucki rassemblèrent toutes leurs économies et obtinrent un crédit de la banque, mais c’était insuffisant. Dans leur détresse ils sollicitèrent l’aide de l’Aide Suisse aux Montagnards et peu de temps après, ils disposaient d’un véhicule de remplacement. Le nouveau transporteur a déjà rendu de fiers services à Luzi et il est aussi beaucoup plus sûr que l’ancien. Et depuis l’accident, avant de descendre de son véhicule, Luzi vérifie à deux reprises si une vitesse est engagée et si le frein à main est tiré à fond.

Paru en mars 2016

Le projet en bref

  • Famille de fermiers
  • Remplacement d'une camionnette
  • Turisch/GR