Une crèche contre l'exode rural

Grâce au soutien de l'Aide à la montagne, la crèche «Mäuseburg» a vu le jour dans la Surselva.

Dans les régions de montagne aussi, la demande pour les crèches est grande: sans la «Mäuseburg» à Ilanz/GR, de nombreuses familles quitteraient la Surselva. L’offre de la crèche renforce donc cette région de montagne en tant que lieu de résidence et de travail.

La crèche «Mäuseburg» à Ilanz a été ouverte en 2006. Et le succès ne s’est pas fait attendre: elle accueille actuellement plus de 50 enfants jusqu’à l’âge de cinq ans. Le caractère polyvalent de la crèche et l’équipe de garde motivée et professionnelle ont rapidement suscité une forte demande. Dans la région de la Surselva, de nombreuses familles ont besoin d’une garde de jour. En effet, bon nombre d’entre elles sont tributaires d’un emploi au moins partiel de la maman pour subvenir aux besoins du ménage.«En 2008, nous avons dû agrandir la crèche, les locaux étant trop exigus, ce qui nous a permis de porter notre offre à 24 places», explique Claudia Schüller, qui dirige une équipe de six personnes. La crèche revêt une grand importance pour la Surselva: elle contribue à ce que de jeunes familles restent dans cette région de montagne. «Plus de la moitié des parents qui nous confient leurs enfants iraient s’établir en plaine, s’il n’y avait pas cette crèche», déclare-t-elle.

La crèche renforce le commerce local

La crèche ne revêt pas seulement de l’importance pour Ilanz, mais pour toute la région. «Actuellement, la plupart des enfants viennent des communes voisines», explique Claudia Schüller, qui trouve particulièrement intéressant le comportement des familles de Flims, qui avant, étaient plutôt tentées d’aller à Coire. «Elles s’orientent maintenant davantage vers Ilanz par rapport au concept pédagogique de notre crèche. Et non seulement elles nous amènent leurs enfants, mais elles font aussi leurs courses dans la région, ce qui renforce le commerce.» Il n’a cependant pas été évident pour nous de créer cette crèche. «Le financement représentait un gros problème au départ», explique Claudia Schüller. «De par son soutien, l’Aide Suisse aux Montagnards a joué un rôle déterminant pour la fondation et l’agrandissement de la crèche.


http://www.maeuseburg.ch/

Paru en avril 2009

Le projet en bref

  • Ilanz/GR