Une meilleure infrastructure pour l’école du cloître

Grâce au soutien de l'Aide suisse à la montagne, la salle polyvalente de l’établissement d’enseignement secondaire de Disentis a pu être rénovée.

Dans les prochains mois, deux salles de séminaires verront le jour au-dessus de la salle polyvalente. Ces trois salles pourront être louées pour des manifestations externes, générant ainsi des revenus supplémentaires pour l’école. L’école traditionnelle du cloître est un lieu de formation important pour l’arc alpin et représente un facteur économique notable pour la région de Surselva.

Le cloître de Disentis possède un gymnase. Avec son seul internat pour les écoliers venant de l’extérieur, l’école est assez grande pour assurer les besoins en formation de toute cette région montagnarde. La direction de l’école se préoccupe cependant de l’avenir car, avec la baisse démographique, le nombre d’étudiants diminue fortement. Il faut donc faire appel aux écoliers de plaine. Le cloître fait de gros efforts pour adapter l’école aux exigences actuelles

Une salle polyvalente de 250 places

En 2008, la salle polyvalente de 250 places a été rénovée, et deux nouvelles salles de séminaires ainsi qu’un secteur buffet ont été créés. Le recteur, le Père Pirmin, explique: «La nouvelle infrastructure permet d’organiser des événements culturels, des congrès, des workshops, des séminaires d’entreprises et des expositions. La synergie entre le tourisme et l’école permet, par ailleurs, d’utiliser davantage la cuisine. Les manifestations font connaître notre internat, le profilent comme site de formation attractif, et nous permettent ainsi d’acquérir de nouveaux élèves.» L’ASM a soutenu fortement ce projet. Le recteur souligne: «Sans ces fonds supplémentaires, nous n’aurions pas pu entreprendre une rénovation. Il est essentiel, pour toute la région, d’assurer l’avenir du cloître, qui occupe 54 employés. Nous créons des places de travail, achetons de la viande et des légumes aux producteurs locaux, et passons commande à des artisans pour les travaux d’entretien. A Disentis, les emplois sont assurés à 10 pour cent par le cloître.»

Pour de plus amples informations http://www.klosterschule-disentis.ch/(en allemand)

Paru en décembre 2007

Le projet en bref

  • Disentis (Grisons)/undefined