Viande fermière

Viande fermière

Pour les animaux et la qualité de la viande, plus le chemin à l’abattoir est court, mieux c’est. C’est pour cette raison que les agriculteurs se sont battus pour garder l’abattoir de Gampel.

La viande achetée chez le paysan du coin a le vent en poupe. Or, pour pouvoir en profiter, il faut qu’il y ait un abattoir à proximité. La situation de celui de Gampel en Valais n’était guère réjouissante Grâce au soutien de l’Aide à la montagne, une coopérative est en mesure de gérer cet abattoir.

Les frères qui l’exploitaient étaient sur le point de prendre leur retraite et aucun successeur ne se présentait. Par ailleurs, d’importants investissements étaient à prévoir. Les jours de l’abattoir semblaient donc comptés. Les paysans des environs ne pouvaient se résoudre à une telle issue. Ils fon­dèrent une coopérative et reprirent l’entreprise avec le soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards. 100 coopérateurs se déclarèrent d’accord d’investir dans ce projet pourtant incertain. C’était en 2012. Entre-temps, force est de constater que leur courage a payé. Le nombre des membres est monté à 170 et le volume d’affaires ne cesse de croître.

Paru en mars 2016

Le projet en bref

  • Coopérative abattoir de Gampel
  • Financement de l'abattoir
  • Gampel/VS