Mix Bois en pleine mue

La rénovation du bâtiment de Mix Bois devenait une réelle nécessité. L’entreprise se chargera elle-même de la majorité des transformations, en effectuant ce qu’elle fait de mieux: travailler le bois. Par ailleurs, des panneaux solaires viendront se dorer la pilule sur la nouvelle toiture.

Nichée au pied du Chasseron, à Bullet, Mix Bois se consacre à des travaux de menuiserie et de charpente. En 2007, Yannick Chablaix et Claude Mermod reprennent les rênes de l’entreprise. D’après Yannick, l’actuel chef, la demande pour les travaux de menuiserie sur mesure est alors en pleine croissance. Lors de sa formation de Technicien ES Technique du bois à la BFH de Bienne, il réalise son travail de diplôme sur la réorientation de la société. La modernisation des installations devient une priorité absolue. Ce sera chose faite en 2012: une interface entre le programme 3D et la machine CNC récemment acquise est développée par l’entreprise. Elle permet de fabriquer toute une gamme de produits différents, tels que des portes, des fenêtres ou des agencements sur mesure comme des cuisines ou des armoires encastrées.

Laisser du temps pour les bonnes idées

«Après un premier projet avorté, je réfléchis à l’idée actuelle depuis 2018», confie le jeune chef. Le virus connu de tous a repoussé le début des travaux, du moins toutes les démarches administratives. Cependant, la toiture commence à sentir le sapin, et pas seulement parce que de nombreuses pièces sont fabriquées en épicéa. Sa rénovation devient donc impérative. Dynamique, Yannick ne souhaite pas s’arrêter au toit. Il veut en profiter pour donner un coup de neuf au bâtiment. Cette modernisation doit rimer avec métamorphose: augmentation et uniformisation des hauteurs de tous les étages, optimisation de l’espace, notamment pour le stockage des matériaux, et intégration d’une place couverte pour le chargement des véhicules figurent parmi les améliorations prévues. En outre, un espace d’exposition rendra l’accueil de la clientèle plus convivial.

Le projet en bref

  • Scirie
  • Rénovation du bâtiment
  • Bullet/VD

Place à la transition énergétique

Le but de la rénovation n’est pas de mettre un pansement sur une jambe de bois. Il faut aussi penser à l’aspect énergétique. Par conséquent, l’installation de panneaux solaires est une évidence pour Mix Bois. Ce ne sont pas moins de 47 panneaux solaires de 1m 70 sur 1m 10 qui prendront place sur le nouveau toit. La production d’énergie solaire devrait alors couvrir la consommation, voire même la dépasser. De fait, l’entreprise consomme actuellement environ 16 000 kWh par an. Une fois l’installation solaire mise en place, 20 000 kWh devraient être produits par année. Idéalement, la transformation de Mix Bois devrait toucher à sa fin en juin 2024. Yannick affiche une certaine fierté : «Pouvoir produire à Bullet, travailler en filière courte, et la plupart du temps avec du bois suisse nous permet d’élaborer des projets uniques de A à Z, de la conception à la pose, mais aussi de maintenir des emplois dans la région». En effet, dix personnes, dont deux apprentis, y travaillent et ont été impliquées dans les réflexions liées à l’évolution de l’entreprise. Gageons que la rénovation apportera une plus-value tant au confort du personnel qu’à celui de la clientèle.

Texte: Lorianne Emery
Images: Yannick Andrea

Paru en janvier 2024