Hôtelier par idéalisme

Hôtelier par idéalisme

Grâce à la famille Brog, l'Hotel Grimsel Passhöhe est devenu une destination pour les épicuriens et les amoureux de la nature.

Pendant sept ans, l’hôtel Grimsel Passhöhe a été fermé. Depuis peu, il est resplendissant.

Tous ceux qui passent cette année par le col du Grimsel auront une agréable surprise. Sur le haut du col, où précédemment il y avait un hôtel peu engageant et laissé à l’abandon, la vie est revenue. La famille Brog de Innertkirchen a fait l’acquisition de cet hôtel et l’a réhabilité. Il est rare qu’un hôtel sur un col des Alpes soit réouvert. Bien souvent, les vieux hôtels ferment leurs portes définitivement. «De nombreux établissements traditionnels ont été contraints de fermer ces dernières années, car leurs tenanciers ou leurs propriétaires arrêtaient et ne trouvaient personne pour les remplacer», déclare Walter Brog qui n’est pas seulement le propriétaire du nouvel hôtel Grimsel Passhöhe, mais en a aussi été l’architecte et le chef de chantier. Depuis douze ans, Brog est également président de la Communauté d’intérêts des cols suisses. «Le challenge, c’est de mettre de côté le revenu accumulé pendant les quelques mois d’été en prévision desinvestissements à venir.» Ces derniers sont généralement inévitables car, à plus de 2000 mètres d’altitude, les bâtiments vieillissent et des aménagements techniques s’avèrent souvent indispensables quand d’abondantes chutes de neige ont causé des dégâts. Si Brog a pu faire fi des difficultés et redonner une nouvelle vie à cet hôtel du col du Grimsel, c’est grâce à son idéalisme. Ce propriétaire d’une entreprise à Innertkirchen qui développe et installe les systèmes énergétiques pour les cabanes du club alpin est passé un beau jour, une fois de plus, par le col du Grimsel et devant l’hôtel désaffecté dont les volets fermés lui ont à nouveau fendu le cœur. Il décida donc spontanément de changer la donne. Rapidement, l’hôtel devint un projet familial. Sa fille Tamara, qui venait de terminer ses études à l’école hôtelière, fut choisie pour être la future directrice, le reste de la famille étant prêt à s’investir en cas d’urgence.

L’objectif de Tamara c’est que son hôtel ne soit pas seulement un lieu de passage pour ceux qui passent sur le col du Grimsel mais qu’il devienne un hôtel qui attire vraiment les clients. Elle compte le réaliser en créant une ambiance sélecte, avec un service personnalisé et une restauration privilégiant les produits frais et les ingrédients locaux. Et il semble que cela fonctionne. Cet été, les 15 chambres ont été louées plusieurs weekends. Et pour l’hiver, Tamara prévoit une offre spéciale car là aussi l’hôtel sera ouvert durant plusieurs semaines. L’hôtel n’est atteignable qu’à pied mais, après une randonnée de deux heures, sur le chemin d’hiver aménagé par l’hôtel, les clients bénéficieront d’un repos bien mérité, d’un ciel étoilé et d’un air pur, exempt de pollution. Pour financer la rénovation de l’hôtel, la famille a vidé sa caisse et aussi mis à profit le capital de son entreprise. Mais cela ne suffisait pas. «Sans le soutien de l’Aide Suisse aux Montagnards, nous aurions dû nous endetter trop fortement», déclare Walter Brog.

hotel-grimselpass.ch

Texte: Max Hugelshofer

Images: Manuel Kurth

Paru en septembre 2018

Le projet en bref

  • Hôtel Grimsel Passhöhe
  • Rénovation de l'hôtel
  • Guttannen/BE