Redonner force à l’'élément moteur du village.

Redonner force à l’'élément moteur du village.

Die soziale Einrichtung «Menzihuus» in Filzbach und das Seminarhotel Lihn wurden erneuert, um den heutigen Bedürfnissen der Sozialarbeit gerecht zu werden.

Le village de Filzbach, dans le canton de Glaris, a connu des périodes plus fastes.Ses habitants s’expatrient pour aller chercher du travail dans la vallée, les commerces ferment, et les compagnies de transport de la région luttent pour leur survie. Et il y a peu de temps encore, l’élément moteur du village menaçait aussi de disparaître.

L’élément moteur en question, c’est la GsdW, une coopérative paroissiale d’œuvres sociales, qui propose dans la Menzihuus de Filzbach des soins à visée socio-thérapeutique et exploite un hôtel pour séminaires. L’objectif de la Menzihuus est d’offrir aux personnes qui ont des problèmes de dépendance ou qui présentent des troubles psychiques un foyer et du travail, afin qu’ils aient une chance de se réintégrer dans la société. Cela passe par des emplois accompagnés dans les différentes entreprises de la coopérative. Son client principal, c’est l’hôtel pour séminaires Lihn. Une boulangerie et une exploitation agricole fournissent la cuisine de l’hôtel, une blanchisserie assure le lavage du linge, et le service de maintenance veille au bon fonctionnement de l’infrastructure. Les clients sont servis en partie par des apprentis, qui sont au début de leur réinsertion dans la vie professionnelle et de leur expérience du marché libre du travail.

Depuis sept ans, la coopérative exploite aussi le magasin du village à Filzbach. «Ce magasin nous permet de proposer à nos habitants un travail utile, dont ils doivent se sentir responsables et qui les met en contact avec la population du village», déclare Lukas Beerli, directeur de la Menzihuus. «Ces contacts sont très importants car ils permettent aux personnes qui sont chez nous de s’intégrer dans une société qui n’est pas celle qu’ils pratiquent au quotidien.» Cela nous a permis de maintenir un lieu de rencontre et d’offrir à la population la possibilité de faire ses courses au village.

Le projet en bref

  • Hôtel pour séminaires
  • Rénovation de l’hôtel
  • Filzbach/GL

Des retombées bénéfiques pour tous

La Menzihuus et le village tirent réciproquement profit l’un de l’autre. Une symbiose qui, il y a quelques années encore, était menacée. Avec ses douches à l’étage et ses chambres à plusieurs lits, l’hôtel pour séminaires Lihn ne répondait plus aux besoins des clients. Les chambres du foyer n’étaient quant à elles plus adaptées aux impératifs d’un travail social. Il fallait donc agir. Les coopérateurs décidèrent de tenter une fuite vers l’avant. C’est ainsi que le projet d’une Menzihuus plus performante a vu le jour. Il comprenait la rénovation de l’hôtel ainsi que la construction d’un nouveau bâtiment d’habitation. Le comité et la coopérative passèrent beaucoup de temps à chercher des sponsors et des donateurs car les fonds propres n’étaient de loin pas suffisants pour couvrir les rénovations indispensables. Après plusieurs années, et malgré la promesse de diverses institutions publiques, fondations et particuliers de soutenir le projet, il manquait toujours des fonds. «Nous sommes heureux et reconnaissants que l’Aide Suisse aux Montagnards soit venue à notre secours», déclare Stephan Kunz, président de la coopérative. «Sa contribution ne bénéficie pas seulement à la Menzihuus, mais à tout le village.»

Entre-temps, les travaux de construction sont pratiquement terminés. Dans l’hôtel pour séminaires, les chambres modernes à un lit, qui offrent une vue à vous couper le souffle sur le Walensee et les Churfirsten, ainsi que la nouvelle salle de réunion, sont déjà en service. Au restaurant panoramique, les derniers travaux sont en cours de réalisation. «Le résultat correspond exactement à ce que nous avions imaginé», déclare Hannes Hochuli, directeur de l’hôtel. Désormais ce dernier est donc au niveau des exigences actuelles. «Nous avons gagné de nouveaux clients, qui en raison de l’infrastructure déficiente ne venaient pas chez nous», explique-t-il, ravi. La nouvelle maison d’habitation est, elle aussi, bientôt terminée. Au rez-de-chaussée, il y a une grande cuisine et des salles de travail et les trois étages supérieurs accueilleront des groupes d’habitat de quatre personnes. L’ancienne maison d’habitation sera transformée en maison pour les apprentis. Désormais, la Menzihuus et l’hôtel Lihn sont équipés pour les années à venir et seront à nouveau l’élément «moteur» du village.

lihn.ch

Texte: Max Hugelshofer

Photos: Yannick Andrea

Paru en mars 2012